Sortir de la norme de l’épilation féminine

Sortir de la norme de l’épilation féminine c’est possible à partir du moment où l’on prend la décision de ne plus se laisser influencer par ce qui est tombé dans le banal au regard d’une société. Explications…

sortir de la norme de l'épilation féminine

(crédit photo nicolagiordano)

Je ne sais pas vraiment de quand date cette habitude, ce rituel qu’est devenu l’épilation sur le corps des femmes et d’ailleurs je m’en moque. L’important à mes yeux est de savoir si ça me convient ou pas. Et vous, ça vous convient ou pas ?

Sortir de la norme de l’épilation féminine en prenant conscience du degré d’influençabilité qui est le vôtre

Alors, ça vous convient ou pas, ce rituel de l’épilation dès qu’il est question de montrer vos jambes, vos aisselles, ou de vous mettre en maillot de bain ?

Si la réponse à cette simple question est oui, alors c’est parfait, continuez à vous épiler, tout va bien pour vous ! Vous n’avez pas besoin de lire la suite, ça ne vous concerne pas.

Si votre réponse est non, alors là, arrêtez tout tout de suite !

Cessez de vous infliger des tortures pour ressembler à qui vous n’êtes pas, pour être dans l’air du temps, pour suivre les diktats d’une société ou être tranquille avec le “qu’en dira-t-on” et vous retrouver en conflit avec vous-même. Parce que oui, vouloir être conforme aux demandes des autres, si cela ne vous convient pas, cela veut dire être en guerre contre vous-même. Après tout, c’est un choix de vie aussi, d’être en guerre constante contre soi-même… Ou alors vous décidez de stopper net cette guerre et vous jetez tous ces ustensiles, qui selon les cas, vous empoisonnent copieusement (crèmes dépilatoires) – car oui, ce que vous mettez sur votre peau ne fait pas que se poser sur votre peau mais y pénètre ! -, vous font souffrir (cire et autres appareils pour arracher le poil et le bulbe, laser).

Sortir de la norme de l’épilation féminine en observant le vivant

Il ne nous viendrait pas à l’esprit de raser nos amis à poils, nos chats, nos chiens, et tout ça pour des critères de beauté. Quoique… Je dis des bêtises. L’humain coupe, taille, les poils de ses compagnons à quatre pattes pour ensuite les faire défiler dans des expositions et autres concours canins. Il coupe les oreilles et la queue aussi, à l’occasion (exemple pour le boxer)…

Alors je vais formuler ça autrement, il ne me viendrait pas à l’esprit de tondre mes chats, d’arracher les plumes de mes poules et de mes oies ainsi que des oiseaux qui peuplent mon jardin. Et vous ?

En fait, à partir du moment où l’on s’accepte tel que l’on est. A partir du moment où l’on est en accord avec le vivant, avec la nature, cette norme de l’épilation ne tient plus la route. Elle disparait d’elle-même. Encore faut-il arriver à être en accord avec soi-même !

(la suite dans la vidéo ci-dessous)

Enfin pour en savoir plus sur comment ne plus être influençable et donc sortir de toutes ces normes, épilation et autres, qui nous sont enseignées, qui sont tombées dans la banalité : Ne plus être influençable, penser et agir par soi-même

Prenez soin de vous

Odile
  • 35
    Partages
sed Aenean at suscipit felis venenatis Aliquam risus.