Racines, survivalisme, argent : entretien (2/3)

Off

Racines… dans le tout premier article de ce blog j’expliquais qu’à mes yeux, l’autonomie d’une personne est d’abord et avant tout au dedans. Si ce n’est pas le cas, penser devenir autonome, être libre, en ce bardant de gadgets ou d’engins plus sophistiqués les uns que les autres, oui, cela peut donner l’illusion de l’autonomie, de la liberté, mais une fois ces mêmes leurres retirés, il n’y a alors plus rien, la belle autonomie s’envole aussitôt (l’exemple type étant la voiture), notre capacité à nous débrouiller avec trois fois rien, avec l’aide de notre imagination, de notre corps, voilà me semble-t-il l’essentiel. Donc pour moi, oui, l’autonomie c’est d’abord et avant tout au dedans que cela se passe. Ensuite bien sûr, peuvent venir les gadgets et autres ustensiles en tout genre, mais en cas de perte ou de manque, cela ne gêne pas outre mesure, l’autonome saura pallier au manque, les autres non, ou avec d’énormes difficultés.

autonomie financière

Désapprendre pour mieux réapprendre, en matière d’argent, sur le chemin de l’autonomie, il y a tout à revoir.

Avoir des racines, donc être déjà autonome en soi, et se considérer comme apprentie autonome, un non sens ?

Non, car l’apprentissage est aussi permanent dans cette matière là, c’est notre nourriture. Des capacités sont à apprendre, à développer, des capacités qui permettent d’agrandir notre force intérieure. Disons que l’autonome qui est en nous, au-dedans, correspond à la racine indispensable pour permettre à la plante de sortir de terre, tout en continuant à développer son système racinaire et avoir un feuillage luxuriant. Notre enracinement, notre ancrage est de notre responsabilité. Il faut juste du temps au temps pour que le travail se fasse.

s'ancrer, avoir de solides racines

Un cheminement intérieur, profond, est indispensable avant de pouvoir observer les fruits que va offrir ce cheminement.

Entretien Sur le chemin de l’autonomie (2/3)

Dans l’entretien qui suit, en fait la deuxième partie de l’entretien Sur le chemin de l’autonomie (1/3), je dévoile une partie de mes racines, avec en plus deux communautés que j’ai suivi sur le net (le monde du survivalisme et celui des crudivores), mon apprentissage et cette constatation qu’à chaque fois j’avais déjà fait de grands pas, que ces communautés m’aidaient à approfondir un sujet bien entamé ; puis je traite du domaine financier.

 

Ajout du 21/07/2016 : Voici la dernière partie de cette série de trois vidéos Sur le chemin de l’autonomie (3/3)

Comments are closed.