Ne plus boire d’eau et être parfaitement hydraté

Ne plus boire d’eau et être parfaitement hydraté c’est ce qui se passe lorsque l’on mange cru et c’est parfaitement logique quand on y pense car les fruits et les légumes (tout comme la viande crue) sont tout autant gorgés d’eau que notre corps l’est à la base.

ne plus boire d'eau et être parfaitement hydraté

Vous avez tous entendu cette injonction de boire un à deux litres d’eau par jour, surtout en période de canicule et qu’il faudrait même carrément se forcer à boire et ce même lorsque l’on n’a pas soif et d’autant plus lorsque l’on est une personne âgée ! C’est le refrain habituel, le truc que l’on voit partout dès que le sujet de l’hydratation est mis sur le plateau.

En cherchant sur Google on tombe par exemple sur ce genre de choses :

  • ne pas boire assez d’eau, infection urinaire
  • ne pas boire assez d’eau, fatigue
  • boire de l’eau permet de perdre du poids
  • maux de têtes, manque d’eau dans le cerveau
  • problème de concentration, manque d’eau dans le cerveau
  • problème au niveau de la mémoire, manque d’eau dans le cerveau
  • l’eau augmente l’énergie
  • l’eau améliore la digestion
  • l’eau préserve votre peau
  • l’eau préserve des cernes sous les yeux, etc.

Et en effet, l’eau est essentielle dans notre corps pour son bon fonctionnement ! Cependant, pour trouver la bonne quantité d’eau, de liquide (sans alcool), il y a un moyen très simple et excellent pour notre santé, c’est d’utiliser à profusion les fruits et les légumes crus qui sont naturellement gorgés de liquides.

Pourquoi avons-nous soif ? Pourquoi ce besoin de boire ?

Ce message de notre cerveau nous disant “j’ai soif !”, nous vient quand nous nous déshydratons, quand nous mangeons trop salé aussi, bref quand notre corps a besoin de liquide pour nos cellules. C’est notre sonnette d’alarme interne qui nous dit ce que nous avons de mieux à faire pour nous-même.

Quand on mange cuit, les aliments se trouvent en quelque sorte déshydratés. La cuisson leur enlève toute l’eau qu’ils contenaient à la base. Alors oui, les préparations culinaires regorgent de trucs et astuces pour palier ce manque, les sauces ne manquent pas, alors qu’à l’origine, avant la cuisson, il n’y avait pas besoin d’ajouter quoi que ce soit pour avoir ce fameux jus qui fait ensuite tellement défaut une fois l’aliment cuit.

Donc lorsque l’on mange cuit eh bien oui, on a soif, on a besoin de boire, d’où cette absolue nécessité d’avoir de l’eau à disposition.

Lorsque l’on mage cru, les aliments ont toujours une certaine quantité d’eau en eux, plus ou moins selon les aliments mais ils ont tous de l’eau en eux qui nous permet petit à petit, au fur et à mesure de notre prise alimentaire, de notre repas, d’avoir notre apport en eau sans besoin d’aller chercher ailleurs. C’est ça, ne plus boire d’eau et être parfaitement hydraté.

Ne plus boire d’eau et être parfaitement hydraté : Les Mikéas de Madagascar

Il y a cet exemple marquant du peuple dit de la forêt (une forêt d’épineux) à Madagascar, peuple appelé aussi les Mikéas et qui vit dans une région aride, une région sans ruisseau et sans source.

L’eau c’est un élément qui n’existe juste pas dans leur lieu d’habitation, du coup, comment font-ils pour vivre ? ou pour survivre ? diraient certains. Eh bien c’est simple, ils utilisent les plantes qui poussent dans ces zones qui semblent hostiles à l’œil d’un non autochtone. Ils creusent le sable jusqu’à 60 à 80 centimètres de profondeur jusqu’à sortir la racine d’un igname, le baboho (Dioscorea bemandry), racine gorgée d’eau et parfois aussi grosse qu’une cuisse ! et de cette racine dont la chair est tendre comme une pastèque, ils font leur festin de liquide, ils ont leur nécessaire d’eau.

Ne plus boire d’eau et être parfaitement hydraté, comment je m’y prends et ce que cela sous-entend

Ainsi, personnellement, je préfère cent fois manger des pastèques, des melons, des ananas, des nectarines, des concombres, des tomates, des carottes, etc. au lieu d’acheter x packs de bouteilles d’eau en plastique ou d’utiliser l’eau du robinet après filtrage parce que l’eau du robinet c’est pas top vu tous les produits injectés dedans pour la rendre “potable” ! Vous voyez ce que je veux dire ?

J’utilise également les œufs de mes poules que je consomme cru – donc un liquide supplémentaire – et qui mélangés avec des fruits et un peu d’eau, c’est là le seul moment où j’en utilise encore, font un super smothie.

Alors cela ne veut pas dire que je n’utilise plus d’eau du tout, non, cela veut juste dire que ma consommation d’eau en tant que telle au niveau de ma boisson, est devenu quasi inexistante…

Par contre, dans la cuisine j’utilise de l’eau pour laver certains légumes et fruits en fonction de leur provenance (mon jardin ou achetés) et en fonction de leur contact avec la terre ou pas (salades, carottes, betteraves, etc.) ainsi que pour laver rapidement mes couverts, assiettes, bols, bocaux, saladiers.

En fait, boire des litres et des litres d’eau ne permet en rien d’améliorer en profondeur notre santé. Je l’ai constaté par le passé, j’ai bu des litres de thé puis ensuite des litres de tisanes (au fur et à mesure de mes expérimentations et découvertes) et cela n’a jamais réussi à rendre ma peau souple et douce comme elle l’est aujourd’hui ! cela n’a jamais hydraté en profondeur tout mon organisme.

Quand je lis sur le net que boire de l’eau supprime les cernes sous les yeux, je rigole doucement, parce que si c’était le cas, il y a longtemps que j’en aurai vu les effets sur moi.

Ne plus boire d’eau et être parfaitement hydraté…

Au final, l’eau que nous ingérons par le biais de notre alimentation, des fruits et des légumes que nous consommons, cela permet à notre corps, à nos cellules de se régénérer tout en nous hydratant en profondeur.

Allez hop ! en avant pour une cure de fruits bien juteux qui vous donnera une peau de bébé et une pêche d’enfer !

Odile

  • 52
    Partages
in ultricies Praesent justo libero. efficitur. Praesent facilisis Curabitur nunc