Mon choix de couveuse automatique et d’œufs fécondés

Mon choix de couveuse automatique et d’œufs fécondés – livrés à mon domicile – pour repeupler un poulailler entièrement dévasté suite au passage à répétition du renard… 

mon choix de couveuse automatique et d'œufs fécondés

La couveuse peut contenir 6 gros œufs de poules ou 9 œufs de poules naines.

Vivre en autonomie alimentaire est un grand rêve qui est loin d’être simple car lorsque l’on choisi d’avoir des animaux, en particulier des poules, des oies, des canards, etc. il faut savoir que les prédateurs rôdent toujours !

Se protéger du renard et autres prédateurs

Alors oui il y a des solutions pour protéger ses bêtes, comme décider de prendre un chien par exemple, ou d’avoir un âne ! ce qui va d’office éloigner les renards et autres fouines… (il suffit d’observer autour de soi dans les fermes et de voir comment cela fonctionne, ceux qui ont le moins de problèmes avec les renards ont soit un chien, soit des ânes, voir les deux !) Oui, sauf qu’en ce qui me concerne je ne suis pas trop chien parce que j’aime par-dessus tout qu’un animal soit indépendant, or un chien est tout sauf un animal indépendant.

J’avais vu à ce propos un documentaire passionnant sur ce qu’il se passerait en cas de disparition brutale de l’espèce humaine, en cas de décès général des humains, que se passerait-il, que deviendraient nos animaux de compagnie par exemple ?

Eh bien les chiens seraient les premières victimes de la disparition des hommes. Car oui, après tous ces croisements, ces sélections, ces bidouillages entre les races, bien peu sauraient tirer leur épingle du jeu. Très peu seraient capable de survivre dans un monde où l’homme ne serait plus là  pour apporter la fameuse gamelle pour s’alimenter. Ou pour remplir les poubelles de ses restes de nourriture… C’est qu’on est à des années lumière du loup de l’origine !

Donc un chien pour protéger le poulailler, la basse-cour ? En ce qui me concerne, c’est non.

Trouver un protecteur autonome pour la basse-cour

Alors pas parce que j’envisage la fin de l’humanité, non, pas du tout. Mais parce que l’idée de devoir acheter de la nourriture pour animal, de la nourriture transformée par la main de l’homme et qui va rendre l’animal aussi malade que l’est l’humain la plupart du temps, c’est niet. D’un autre côté, acheter de la viande morte pour un animal ne plaît ni à mon porte feuille ni à ma façon de penser, à ma façon de voir les choses.

Un animal doit pouvoir vivre librement sans dépendre de la main de l’homme ! (l’homme aussi, d’ailleurs, soit dit en passant…)

Alors un ou deux ânes ? J’avoue que ça me tenterait beaucoup, sauf que pour l’instant mon terrain n’y suffirait pas. Plus tard, peut-être bien, oui… Car un âne sait se nourrir tout seul, tout comme les poules et les oies, tout comme les chats ! et c’est ce que j’aime et ce que je recherche aussi pour moi-même. Cette liberté là, de pouvoir trouver tout ce dont une vie à besoin en ce bas monde, là, à portée de mains, ou de museaux.

Concevoir une installation, une protection du poulailler, avec du grillage plus efficace

Du coup, forte de mes réflexions, j’ai opté pour une zone poulailler à la fois plus grande et plus refermée, tout en laissant tout de même l’accès au terrain entier la journée. C’est en cours d’installation, avec un filet sur le dessus, type volière.

mon choix de couveuse automatique et d'œufs fécondés

Une pyramide en tube de cuivre fait la pointe du “chapiteau” pour le filet de la volière, le reste étant accroché au grillage du bas.

Donc encore beaucoup de travail de mise en place tout en me disant que pendant ce temps là, je tenterais bien une nouvelle expérience…

Mon choix de couveuse automatique et d’œufs fécondés pour repeupler le poulailler en reconstruction

Oui parce que mine de rien, mener des œufs à éclosion, bah ça prend déjà 21 jours. Ensuite le temps que les poussins grandissent suffisamment pour ensuite pouvoir les laisser courir partout. Ca aussi ça va prendre un certain temps. Temps nécessaire pour pouvoir fignoler le grillage et tout ce qu’il faut pour protéger le terrain et la zone du poulailler.

Donc oui, l’idée d’utiliser une couveuse m’a soudain apparu séduisante alors qu’avant je vomissais limite dessus. L’humain à ceci de particulier, c’est qu’il a un don incroyable pour se trouver de bonnes raisons pour accepter des choses qu’il aurait rejeté peu de temps avant et ce en fonction de ses intérêts du moment. Incroyable, hein !

Alors j’ai passé un temps certain en recherches avant de me décider. J’ai lu en long en large et en travers les réactions des utilisateurs. Et j’ai finalement opté pour une couveuse automatique d’un petit format, à voir par la suite si mon choix s’avère judicieux…

Je vous mets ici le pdf avec les explications complémentaires de la couveuse automatique, ça peut toujours servir ! (j’y ai juste fait quelques transformations par rapport à celui trouvé sur le net) sachant que l’on peut l’utiliser pour des œufs de poules (6 gros œufs, 9 œufs de poules naines), canards, cailles, et que l’on peut y mettre jusqu’à 12 œufs dans ce dernier cas.

Œufs fécondés de poules naines pékins millefleur

Pourquoi ce choix de poules naines ? Eh bien parce qu’après lecture, études de cas, etc. sur le net, il s’avèrerait qu’elles pondent moins souvent que les classiques poules rousses et autres du même genre comme j’en ai eu par le passé mais plus longtemps !

Ainsi une poule rousse pond beaucoup d’œufs (300 œufs par an) sur environ trois à quatre ans et puis c’est fini, ou quasiment. Une poule naine pond moins d’œufs (80 à 120 œufs/an) mais elle continue de pondre pendant six à huit ans !

Donc, la fille qui rêve toute éveillée, si j’arrive à protéger comme il se doit mes gallinacés. Si j’arrive a avoir un bon taux de naissances, quitte à renouveler l’expérience autant de fois que nécessaire. Eh bien j’aurai là une fine équipe bien sympathique et attendrissante avec des membres qui m’auront connu dès leur naissance ! J’aime bien l’idée.

Mon choix de couveuse automatique et d’œufs fécondés, les liens

Lien de la couveuse automatique
Œufs fécondés, la boutique du site de Gaëlle Œuf, poule, poussin pour les trouver.

Odile

Note : la suite de l’aventure, dans 21 jours, pour l’éclosion…

  • 192
    Partages
  • 192
    Partages
ut eget in id, ante. commodo id velit, eleifend nunc mattis tempus