Mets de l’huile petit homme… et du vinaigre

Concrètement, plus d'autonomie ? Découvrez comment...

Votre corps avale tout ce que vous lui donnez à manger, que ce soit par l’intermédiaire de votre bouche ou des pores de votre peau. Et en ce domaine, le principe de base c’est de refuser de mettre sur vous un produit que vous refuseriez de mettre dans votre bouche pour l’avaler.

C’est le b-a ba !

huile en bouteille

(crédit photo margenauer)

Mais que peut donc mettre sur son visage, sur son corps, une personne soucieuse de son apparence ?

De l’huile… de l’huile et puis du vinaigre…

Vous avez juste à faire votre petite salade personnelle et c’est bon.

Que demande le peuple !

4 huiles pour le corps, le visage et les cheveux

L’huile de ricin

Je l’utilise en cataplasmes sur le ventre et en massages sur d’autres parties du corps et sur le visage, elle est  hydratante et anti-inflammatoire, riche en minéraux et notamment en vitamine E et en acides gras essentiels, et comme ces nutriments sont très utiles pour réparer les cellules abîmées,  et activer les cellules lymphatiques et immunitaires dans les zones affectées, elle vient donc en premier dans ma sélection.

Pour avoir une huile de qualité, toujours utiliser une huile biologique et de première pression à froid.

En massages, vous sentez tout de suite l’huile chauffer à l’endroit où vous avez commencé le soin, c’est très rapide !

Pour les cataplasmes, il suffit de prendre de vieux morceaux de tissus (vieux tee-shirt en coton ou vieux draps) que vous pliez (5 à 10 cm d’épaisseur de tissu) et mettez à tremper dans l’huile de ricin. Le tissu doit être bien imbibé mais pas dégoulinant (il pourra d’ailleurs resservir plusieurs fois en rajoutant de l’huile pour de prochains cataplasme !). Ensuite il suffit de s’installer bien confortablement sur son lit ou sur un canapé – en ayant d’abord pris soin de poser une serviette de toilette ou un drap de bain réservé à cet usage, en cas de dégoulinade -, puis de placer le cataplasme à l’endroit voulu, d’ajouter par-dessus une autre serviette de toilette puis une bouillotte bien chaude, et de laisser en place au moins une heure.

La liste des maux qu’un cataplasme à l’huile de ricin peut soulager est très longue, en voici quelques-uns :

  • Infections de la peau : en cas d’eczéma, de psoriasis ou de kératose cutanée (zones sèches et épaisses sur la peau)
  • Peau  abîmée : gerçures, brûlures, piqûres d’insectes, démangeaisons, coups de soleil
  • Douleurs articulaires : arthrite localisée, tendinite, entorses, etc…
  • Douleurs musculaires, bursite et autres blessures sportives
  • Troubles du comportement et de l’humeur chez l’enfant (enfant capricieux, hyperactif, etc…) et les adultes ! : ces symptômes s’arrêtent par application du cataplasme d’huile de ricin sur l’abdomen.
  • Crampes et douleurs menstruelles

L’huile d’argan

C’est l’huile que j’utilise le plus souvent pour mon visage et mon cou, le soir avant d’aller me coucher. Avec plus de 75 % d’acide gras insaturés, l’huile d’argan  nourrit, hydrate la peau en profondeur, ce qui permet ainsi d’atténuer au fur et à mesure d’anciennes petites cicatrices dues à l’acné, par exemple, et réduit les inflammations en cas d’acné (au moment présent). Elle rééquilibre l’épiderme.
Riche en vitamine E, en stérols et en composés phénoliques, elle possède aussi des propriétés antioxydantes permettant de lutter contre le vieillissement précoce et l’affaissement de la peau.

  • Raffermissante et assouplissante : elle redonne élasticité et souplesse à la peau.
  • Antioxydante : elle neutralise les radicaux libres et lutte contre les effets du vieillissement cutané.
  • Extrêmement nourrissante et cicatrisante : elle est très efficace sur les gerçures, les brûlures, les cicatrices d’acné et de varicelle.
  • Protectrice cutanée : elle limite les effets des agressions extérieures (soleil, vent…).

L’huile de coco (graisse de noix de coco)

Je l’utilise surtout pour le corps, lorsque j’en ressens le besoin. Au niveau du visage je m’en sers uniquement pour le contour des yeux, enfin quand je n’utilise pas d’huile d’argan ni d’huile de ricin. Et pour les pointes des cheveux !

Il faut la faire liquéfier, donc chauffer très légèrement, pour l’utiliser dans les maisons un peu trop froides, sinon elle est compacte. Du coup cela demande plus de manutention, d’organisation, c’est donc à prévoir si vous souhaitez l’utiliser.

Son utilisation lorsqu’elle est solide est toutefois très bien en tant que baume à lèvre ! et puis à la noix de coco, mmm…

La choisir non raffinée et bio.

Riche en acides gras et en acide phénolique, elle a un pouvoir nourrissant et réparateur.

L’huile d’amla (groseille asiatique)

Alors celle-ci, c’est ma chouchoute pour les cheveux ! Il y a quelques années je me demandais comment faisaient les femmes en Asie, avec leurs superbes cheveux brillants, à quoi était-ce dû ? Je me suis posée cette question jusqu’à ce que je découvre que c’était lié à leur habitude d’huiler leurs cheveux, et pas avec n’importe quelle huile ! Non. Avec de l’huile d’amla.

Alors je l’utilise par périodes, et quand ça me prend je fais une cure d’huile d’amla pendant plusieurs jours. C’est à dire que j’enduis ma tête et toute ma chevelure d’huile, et je laisse agir. La nuit je mets un bonnet de douche pour ne pas mettre d’huile partout. (oui je sais ce n’est pas glamour, mais c’est le cadet de mes soucis ! ^^)

Lorsque je me lave ensuite les cheveux (et pas avec n’importe quoi non plus), il faut plusieurs lavages consécutifs pour bien retirer toute l’huile, et là, je me retrouve de suite avec des cheveux magnifiques !! plus épais, plus lourds car bien nourris, plus doux, plus foncés (car l’amla fonce les cheveux, donc uniquement pour les cheveux bruns ou châtains), et avec mes ondulations d’origine ! c’est à dire de quand j’étais petite, avec des anglaises qui entouraient mon visage…

Car oui, depuis pas mal d’années mes ondulations étaient devenues assez électriques (électricité statique) en plus d’avoir systématiquement toutes les pointes fourchues, or ces cures à l’huile d’amla leur font le plus grand bien. (après une séance de brûlure des fourches l’automne dernier, je me dois de le préciser)

1 vinaigre et 1 seul : le vinaigre de cidre

Chaque matin je me passe le visage et le cou au vinaigre de cidre (le mien est fait maison, pour vous choisissez du bio, le mien l’est déjà). Plus exactement, je mets 3 cuillères à soupe d’eau dans une tasse avec une cuillère à soupe de vinaigre de cidre et je passe ce mélange sur moi (la tasse sert plusieurs jours bien sûr, pas de gaspillage, sinon à utiliser en bain de bouche, c’est très bien aussi).

Le vinaigre de cidre a plein d’avantages pour la peau. Il a des propriétés antifongiques et antibactériennes, d’ailleurs souvenez-vous de cette histoire du vinaigre des quatre voleurs utilisé contre les risques de contagion (la peste dans l’histoire).

Il nettoie les pores de la peau pour qu’elle puisse respirer (vous le constaterez à l’aspect de votre coton après passage sur votre visage) et équilibre son pH.

Grâce aux acides alpha hydroxylés qu’il contient, il élimine aussi les cellules mortes de votre peau.

De plus, il est très efficace dans la prévention de l’apparition des taches de vieillissement et contre l’acné.

Et pour les cheveux ! j’allais oublier le rinçage des cheveux à l’eau vinaigrée.

Conclusion pour une belle salade “cosmétique” maison

Le jour vous mettez du vinaigre, la nuit vous mettez de l’huile ! Et vous aurez un équilibre parfait.

Odile

Plus d'autonomie dans tous les domaines (bien-être, finances, indépendance, dév. perso) ? Découvrez comment...