Libre comme l’air, dans un château assiégé

Libre comme l’air ? et dans un château assiégé en plus ! Oui, être autonome c’est d’abord et avant tout être libre intérieurement. Donc les comparaisons avec autrui et les contraintes du corps, de l’enveloppe charnelle, n’ont tout simplement plus lieu d’être, elles n’ont plus de prise sur vous, elles n’existent plus.

Peut-être votre vue fait-elle des envieux autour de vous. Peut-être votre apparence semble intimidante. Peut-être servez-vous de modèle à vos proches. (crédit photo Merio)

Creusons deux minutes la métaphore de “libre comme l’air dans un château assiégé”

Imaginez-vous, vous êtes un château fort, vous êtes assiégé, des boulets tombent sur vos fortifications et cela vous laisse de marbre. Les boulets sont comme des bulles de savon sur vos parois, elles éclatent sans laisser plus de trace qu’un peu de mousse dans vos douves. Dans votre château vous vaquez à vos occupations favorites, vous faites comme bon vous semble, peu importe les remous extérieurs. Vous avez développé une telle confiance en vous, et donc en la vie – cette lumière profonde qui vous guide à chaque instant -, que vous trouvez tout le temps une réponse à toute question qui pourrait se présenter. Oh, pas forcément tout de suite ! non, pas à la seconde, ni même à la minute, juste peut-être quelques heures plus tard, ou le lendemain, ou les jours qui suivent, c’est selon l’urgence du moment et de l’intensité de la demande. Folle autonomie, pour moi, c’est ça. C’est la porte grande ouverte sur l’abondance de ce monde, et ce en milieu clos, et ce en étant tout le temps en contact avec le vivant, avec la Vie.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Effet miroir, ma technique pour en être conscient

Odile

  • 19
    Partages
dolor commodo efficitur. Praesent ultricies sed Lorem consequat. eget mattis