Le pouvoir de l’intention : l’abondance est de ce monde

Le pouvoir de l’intention… Abondance, où es-tu ?! Où se trouve notre responsabilité dans tout ce qui nous arrive ? Quelle histoire nous racontons-nous à nous-même ? Quelles excuses nous trouvons-nous pour nous empêcher d’avancer dans nos rêves ?

Notre pensée attire des situations. Je crois ce que je vois. Je vois ce que je crois. Or notre inconscient est programmé par toute notre éducation. Se reconnecter à sa propre puissance, c’est ça devenir conscient. Donc déprogrammer en nous tout ce qui bloque, c’est ce que j’appelle désapprendre pour mieux réapprendre et agir.

Bonus offert : j’ai créé plusieurs guides pour vous aider dans votre quête d’autonomie… Cliquez ici pour recevoir Les Guides

le pouvoir de l'intention

Tout est : ondes, mouvements, richesse incroyable, abondance permanente. Que choisissons-nous d’en faire ?

Le pouvoir de l’intention ?

Une vie, c’est une œuvre. Soyons les artistes de nos vies ! Aimons le beau, le magnifique et transmettons aux autres ces merveilles.

Cessons de focaliser sur ce qui ne fonctionne pas dans nos vies, selon nous. Objectif sur ce que nous voulons du plus profond de notre cœur. L’abondance est de ce monde, chacun peut obtenir ce qu’il désire à partir du moment où il est en accord, en résonance intérieure avec ses désirs, ses souhaits, ses rêves. C’est ça, le pouvoir de l’intention. Regarder là où nous voulons aller, jamais là où nous ne voulons pas aller, ou là où nous avons peur de retourner. Aimer sa propre lumière intérieure, ne pas s’en effrayer parce qu’elle ne correspond pas à celle de ceux qui nous entourent, ne pas douter d’elle, jamais, car notre liberté est là, l’illimité que la vie nous offre est là, l’abondance est là. Tout est possible, cela dépend de nous, nous autorisons-nous à ces possibles ? quels sont ces possibles qui nous interpellent, qui nous font vibrer ? L’univers nous donne les preuves que nous avons raison. C’est toujours la même chose, le monde extérieur est le reflet de notre monde intérieur.

Qu’est-ce que je veux dans une relation de couple (par exemple) ? je veux me sentir bien, c’est un sentiment où je me sens complet, c’est un sentiment de complétude, donc c’est pour ce sentiment là que je veux le couple. En fait, ce n’est pas le couple que je veux, c’est ce sentiment là. Prendre conscience de cela. Ma vibration devient alors une vibration de complétude et tout vient à moi directement. Le bonheur que tu es devient créateur. Le bonheur, la connaissance, la richesse est en chacun de nous. L’abondance est là, à portée de main. Tu es l’univers tout entier avec lequel tu joues.

Dès que quelque chose coince, c’est que je veux avoir raison, c’est que je ne suis plus dans le bonheur. Pour être heureux il ne faut pas avoir envie d’avoir raison. Ou je veux avoir raison, ou je veux être heureux.

Quand on est dans un système de rébellion on nourrit le système que l’on veut justement changer. Toujours et encore : le monde extérieur est le reflet de mon monde intérieur.

Je suis responsable de ma vie, je suis responsable de mes émotions.

La puissance de l’intention

Huna à la source d’Ho’oponopono, pour creuser un peu plus le sujet, il y a le livre : Huna – les secrets hawaïens ancestraux pour les temps modernes.

Je vis ce que je décide de croire.

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. »
Gandhi

« Ce n’est pas à la foule que doit parler Zarathoustra, mais à des compagnons. Zarathoustra ne doit pas être le berger et le chien d’un troupeau, c’est pour enlever beaucoup de brebis du troupeau que je suis venu. Des compagnons, voilà ce que cherche le créateur, et non des cadavres, des troupeaux ou des croyants. Des créateurs comme lui, voilà ce que cherche le créateur. » Nietzsche

Odile

Bonus offert : j’ai créé plusieurs guides pour vous aider dans votre quête d’autonomie… Cliquez ici pour recevoir Les Guides

  • 6
    Partages
5881a966ca999f6fcdc31abbb4d36246hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh