Jeu de rôle grandeur nature pour s’épanouir !

Jeu de rôle grandeur nature pour s’épanouir ? Oui, parce que c’est au travers du jeu que l’on apprend toujours le mieux, parce que c’est au travers du jeu que l’on peut facilement se laisser aller à tout un tas d’expérimentations.

jeu de rôle grandeur nature

(crédit photo Clker-Free-Vector-Images)

Il y a plusieurs années je regardais un documentaire qui a laissé ses traces dans ma mémoire. Il s’agissait de filmer une famille complète (le père, la mère et les deux enfants) pendant toute une année, mais pas de filmer une famille lambda, non, il était question de filmer, de suivre une famille qui avait accepté de vivre… comme à l’époque victorienne.

Tout ! tout était exactement comme à l’époque victorienne, la maison avait été transformée dans ce but, donc pas d’électricité ni d’eau courante, pas de machine à laver ni d’aspirateur, pas de vêtements comme maintenant mais des robes longues avec corsets ! et un costume pour monsieur.

Donc pendant 365 jours cette famille a vu sa vie basculer comme jamais. Et c’est de ce souvenir de documentaire que l’idée de créer – sur un terrain en Normandie – un jeu de rôle grandeur nature m’est venu. Enfin quand je dis un jeu de rôle grandeur nature, c’est bien plus que ça, c’est plusieurs jeux et avec différents thèmes ! Mais le premier qui m’est venu à l’esprit, celui qui a déclenché mon emballement, c’est un jeu médiéval fantastique basé sur les humains de demain, ceux dont je parle dans Loi de l’hormèse, vivre jusqu’à 120 ans et plus ! ou dans Robotique et intelligence artificielle, jusqu’où les acceptons-nous ?

Imaginez ! un lieu en Normandie où chacun peut expérimenter à plusieurs une vision de l’homme de demain, entre autre celle que je décris sur ce blog depuis des mois pour ne pas dire années.

Je ne sais pas vous, mais moi ça me met dans tous mes états !

Bon, pour voir un peu plus de quoi il retourne je vous invite à voir la vidéo ci-dessous (le podcast est le son de la vidéo), sachant que je vais bien sûr développer la chose dans les semaines à venir. Je vais vous tenir informé de l’avancée du projet.

Tout ceci est à mes yeux une nouvelle étape dans l’avancée de Folle autonomie (et de ma société Marquisas, je dois d’ailleurs ajouter certaines petites choses dans les statuts pour permettre la réalisation de ce projet, de ces jeux de rôle grandeur nature) et de ceux et celles qui y trouvent un écho à leurs préoccupations, à leurs centres d’intérêts.

C’est une occasion magnifique de passer du virtuel au réel tout en gardant les formations en ligne et en proposant un tout autre type de “formations”, en chair et en os celles-là, en réel, tout en s’amusant car des événements jalonneront ces jeux (donc en fonction des scénarios), en créant son personnage, en s’incarnant comme je passe mon temps à le répéter ici-même à longueur d’articles.

J’ai hâte de démarrer, plus j’en parle et plus je vois devant moi les tentes médiévales défiler, des hommes et des femmes osant se vêtir selon leur fantaisie le temps de quelques heures, d’un week-end ou d’une semaine (ou plus ?), mangeant vivant, installés avec un confort qu’ils n’auraient pas pensé trouver là, au beau milieu d’un pré en pleine campagne normande…

A très vite pour la suite !

Odile

  • 7
    Partages
nunc massa vulputate, at sem, ut sed