Forme physique et intellectuelle par la marche à pied

Forme physique et intellectuelle… Ne serait-ce pas là une manière détournée de parler de “un esprit sain dans un corps sain” ? Oui, en effet, mais à la sauce Folle autonomie…

Laissez-moi tout d’abord vous conter comment j’en suis arrivée à la réflexion qui va suivre.

Donnez-moi un plan, un parcours bien défini et je trouverais le moyen de me perdre. Absence du sens de l’orientation ? Pas plus que la moyenne. Non, c’est juste que les critères de ceux qui conçoivent les itinéraires ne correspondent pas aux miens. Je m’explique.

forme physique et intellectuelle

(crédit photo : Leunert)

“A 150 m prendre le chemin qui part à droite. Continuer sur 200 m. En haut du chemin…” C’est typiquement le genre d’explication qui ne me sert  à rien, sinon à me perdre. Et en même temps, me perdre j’adore ça ! mais pas tout le temps. N’abusons pas des bonnes choses.Donc pour arriver à évaluer correctement à quoi peuvent bien correspondre ces fichus 150 et 200 m, dans mon exemple, j’ai fini par investir dans un podomètre. Au moins là, je sais où j’en suis, je sais même le nombre de pas nécessaire pour faire les fameux 200 m ! c’est dire. J’utilise le podomètre pour mes courtes balades et autres randonnées en lieux inconnus, mais pas uniquement ! car j’ai découvert que je marchais bien plus que je ne l’imaginais. Oui, je me suis amusée à porter cet engin sur moi toute une journée, histoire de voir ce que cela afficherait, une journée à la maison, sans sortie pédestre d’aucune sorte. Allez, je vous laisse deviner. A votre avis, combien de kilomètres faites-vous au cours d’une journée classique chez vous, hmmm ? Alors ok, en ce qui me concerne j’ai une grande maison et un vaste jardin, mais quand même.

4 km, ce jour-là j’ai fait 4 km ! rien qu’en restant chez moi et en travaillant dans le jardin. Le soir je n’en revenais pas.

Comment garder une bonne forme physique chaque jour avec la marche à pied ?

Autre découverte depuis que j’utilise ce podomètre, c’est que l’OMS conseille de faire 10 000 pas/jour. Là, un autre grand vide se mettait en place dans mon esprit, 10 000 pas/jour ? mais ça correspond à quoi au juste ??? Du coup, ni une ni deux, me voilà en route avec cet engin infernal – ou béni des dieux, c’est selon si j’ai la réponse ou non – pour un parcours de 10 000 pas ! nom de Zeus, on allait voir ce qu’on allait voir, je ne voulais pas mourir idiote sur cette histoire de nombre de pas. Alors, d’après vous, 10 000 pas, hein, ça correspond à combien de kilomètres ça, hmm ? tic tac tic tac tic tac, alors vous avez une réponse ? 10 km ? Non. 20 km ? Non. 30 km ? Et pourquoi pas 50 pendant que vous y êtes ! tsss… Non. J’ai arrondi à 7 km, les 10 000 pas correspondent à 7 km, soit en temps, une marche d’une durée de 1h30, oui, parce qu’en moyenne nous autres les humains faisons du 5 km/heure. Donc chaque jour nous devrions marcher pendant environ 1h30 pour garder une bonne forme physique, pour participer au bon équilibre de notre organisme, de notre vie.

Comment garder une bonne forme intellectuelle chaque jour avec la marche à pied ?

Marcher est donc pour moi essentiel physiquement, une bonne forme physique est primordiale, mais pas uniquement ! car c’est lors de mes balades que nombre d’idées me viennent, d’ailleurs, souvent, lorsque je sèche sur une question précise il me suffit de partir faire un tour pour revenir ensuite avec la réponse à ma question. Pas toujours ! mais très souvent, si je fais le vide correctement dans mon esprit momentanément torturé. D’ailleurs  les grosses entreprises le savent bien, à leur manière, car combien d’entre elles ont installées dans leurs locaux des salles de sport pour leurs employés, pour leurs cadres ! Le rendements des salariés est bien plus intéressant, la qualité effectuée aussi, lorsque les personnes peuvent pratiquer une activité physique qui leur désembrume le cerveau dans la foulée.

L’exercice physique est salutaire pour notre esprit, il permet de cesser de focaliser sur une problématique et offre une ouverture à ce qui nous dépasse et est porteur de solutions, de créations. En quelque sorte, nous nous ouvrons aux messages de l’univers ! Les ondes circulent et les réponses faites pour nous, les réponses à nos questions viennent, en fonction de ce que nous attirons, de ce que nous aimantons bien sûr (voir à ce propos Peur, souffrance intérieure).

Mon défi quotidien depuis deux mois

Je me suis lancée dans un bullet journal en septembre dernier – histoire de mieux m’organiser au niveau de toutes les tâches que je souhaite entreprendre chaque jour, chaque semaine, chaque mois et sur l’année ! -, et au cœur de celui-ci je tiens un récapitulatif de mes kilomètres, ou de mes absences de kilomètres, pour ma forme physique. Je l’ai fait de façon enfantine et humoristique, voici ce que cela donne :

Chaque jour je note donc sur mon bullet journal le nombre de kilomètres que je fais, avec le temps (soleil, nuages, pluie), ainsi que l’absence de kilomètres (sous la forme d’une petite bonne femme à longue robe et chignon sur la tête, donc moi, étalée par terre). Voir pour cela le dernier jour de la semaine. Je m’amuse aussi à me mettre un parapluie sur la tête lorsque c’est nécessaire. Soit allier le plaisir, l’amusement, au côté pratique de l’objet bullet journal. (semaine du 17 au 23 octobre 2016)

Donc je ne suis pas encore au point sur les kilomètres par jour, mais je m’oblige à faire un minimum et j’espère bien continuer et faire de mieux en mieux, qu’il neige, qu’il vente, peu importe. Enfin, lorsque je ne marche pas suffisamment, je fais du trampoline (dans la maison), histoire de faire bonne mesure, de permettre le mouvement de la lymphe (voir à ce propos le guide gratuit “L’alimentation vivante pour les débutants” que j’offre à tout nouvel abonné à ce blog) en même temps que le mouvement de mes idées !

Odile

  • 14
    Partages
elementum ut diam risus. mi, quis,