Détoxifier son corps naturellement

Détoxifier son corps naturellement pour retrouver son propre équilibre intérieur, que ce soit au niveau physique comme au niveau mental, parce que pour vivre à fond ce qui fait sens pour nous, il nous faut tout d’abord viser la pleine santé. 

détoxifier son corps naturellement

Les jus vert, les smoothies ainsi que les fruits sont des éléments importants de toute détoxination du corps humain. (crédit photo monikabaechler)

Détoxifier son corps naturellement avec tout un programme étalé sur une base d’une semaine (ou deux, ou trois), c’est ce que je vous propose, ce que je vous détaille dans la vidéo ci-dessous (et le podcast ci-dessus).

De nombreux articles font déjà la part belle à notre santé sur ce blog, je pense en particulier à Régénérer ses cellules : Pourquoi je rajeunis chaque jour un peu plus pendant que vous vieillissez tous ainsi qu’à la rubrique bien-être dans son ensemble, donc là c’est encore une fois de plus l’occasion de passer de la théorie à la pratique !

Détoxifier son corps naturellement…

Transcription d’une partie de la vidéo et du podcast :

Détoxifier son corps naturellement…

Bonjour les fous d’autonomie ! Alors j’avais envie de vous parler aujourd’hui de ces histoires qui me laissent  souvent sans voix, qui me laissent perplexe. J’ai décidé d’en parler, de ces trucs qui me laissaient sans voix, ces histoires de plantes dont on nous dit qu’elles ne servent à rien.
Oh bah celle là, elle a que peu d’intérêt. Bon, elle peut être jolie ou elle fait bouche trou, là, au niveau de la terre. On ne sait pas trop. Mais elle n’apporte pas de vitamines. Elle n’apporte pas ceci, elle n’apporte pas cela.
Ca me laisse toujours très perplexe ce genre de remarque. Ce sont des plantes, genre elles n’apportent rien. On ne sait pas trop à quoi elles servent mais elles n’apportent rien.
Je vais faire un parallèle avec cette expression qu’on a : ça c’est des mauvaises herbes. C’est pareil. C’est là. Qu’est ce qu’elles viennent nous envahir ! Elles ne servent pas à grand chose, c’est des mauvaises herbes.
Alors il y a le clan des mauvaises herbes et puis il y a le clan des plantes qui ne servent pas à grand chose, ou qui n’apportent pas grand chose. On ne sait pas. Ca me laisse sans voix et pourtant je vais en parler, là, parce que ça me perturbe ce genre de remarques.

Détoxifier son corps naturellement : quand les “on dit” ont le vent en poupe

Et puis quelque part, on a été bercé avec ça. Enfin moi j’ai entendu ça plein de fois ! Genre les champignons, oui bon gustativement ça peut être sympa… mais au niveau vitamines, au niveau micro-nutriments, ça n’apporte rien ! c’est que de la flotte.
Alors j’ai l’histoire des champignons qui me vient à l’esprit mais il y a d’autres plantes ! pour lesquelles j’ai déjà entendu des remarques du même ordre. Donc bon, je suis désolée, mais une plante, toute plante ! Je vais faire une autre comparaison. C’est tels êtres humains, telle personne est discrète, telle personne ne se fait pas remarquer par ses qualités. Elle est très discrète, elle est un peu renfermée donc elle n’apporte rien. Donc bah… elle n’est pas intéressante. C’est quoi ces conneries ? C’est quoi ces histoires !? C’est quoi ces jugements de valeurs !? Que ça soit sur un être humain ou sur un végétal, sur des végétaux !

Face à quelque chose que nous en connaissons pas nous ne pouvons pas dire qu’il n’y a rien : il y a quelque chose que nous ne connaissons pas

Toute plante, même si on ne la connaît pas… Alors c’est là que la chose est à reformuler. C’est pas parce qu’on ne connaît pas ses capacités, en quoi elle est bonne pour la vie, en quoi elle est bonne pour nous. Parce que je suis désolée, mais toute plante a de l’énergie ! toute plante a un bienfait quelconque ! Alors il y a celles qui pourraient nous empoisonner, mais elles ont un bienfait pour autre chose. Il y a celles que l’on peut faire en décoction, mais qui ne seraient pas bonnes à outrance. Il y a celles qui sont du poison quand on en prend de trop. Il y a celles qu’il faut prendre en grande quantité par contre, pour avoir un effet bénéfique ! Il y a, enfin je veux dire, il y a plein de cas de figures, quoi.
Donc ces plantes là, même si on ne connaît pas à l’heure actuelle, si l’état de nos connaissances à l’heure actuelle ne nous permettent pas de dire que cette plante là peut apporter quelque chose ne veut pas dire qu’elle n’apporte rien, qu’elle n’a pas de valeur. Bien sûr que cette plante là, si elle existe, elle a une valeur ! Ce n’est pas parce que c’est quelque chose que nous ne voyons pas ou que nous ne savons pas, que nous ne connaissons pas, que ça n’existe pas ! Soyons clairs.

Quand le culturel et sa mode du moment nous façonne

Alors c’est la même histoire pour l’histoire des mauvaises herbes. Pendant combien de temps on nous a dit qu’il fallait les arracher. Il y a encore des gens qui le font ! même si ça devient de moins en moins, ok. Mais il faut les enlever, il faut arracher les orties, faut arracher les pieds de pissenlit, faut arracher le liseron, faut arracher le gaillet gratteron, il faut arracher…
Ca va pas dans les plates-bandes ! ça fait pas jolie dans les massifs, etc. etc. N’empêche que toutes les plantes que je viens de citer sont des plantes juste excellentes pour la santé, pour l’organisme, donc c’est juste une histoire d’esthétique, de mode, de critères à une période donnée qui fait qu’on nous dit ‘oh bah non, ça c’est pas bon, c’est des mauvaises herbes”.
C’est pas des mauvaises herbes ! ce sont des supers plantes ! qu’il faut revoir sous un autre aspect que l’aspect uniquement esthétique et encore, cet aspect esthétique a été formaté par une mode que bah, le massif il devait ressembler à ça, les massifs devaient être comme ça. Et d’ailleurs, pourquoi y aurait-il des massifs ?
Moi je vais un peu plus loin par rapport à ça, j’aime bien, chez moi, il y a un mélange de tout un joyeux bric à brac. Mais bon voilà , se sont des valeurs, des critères qui sont colportées par la culture, par la mode du moment. Et qui n’ont pas plus de sens que ça.

Détoxifier son corps naturellement : semaine détox le programme

Et donc par rapport à toute cette histoire de plantes qui n’ont pas de valeurs, ou qui n’apportent rien, ou qui sont des mauvaises herbes, je voulais faire un parallèle par rapport à l’alimentation et au fait de manger. De manger trop, de manger pas assez ou de décider de jeûner, d’arrêter de manger et puis de détoxiner. Et ce parallèle il est par rapport à un thème qui me tient personnellement à cœur et que j’ai remis en place au niveau de mes séjours en chambres d’hôtes.

Sortir du culturel repas dit équilibré

Il y a plusieurs thèmes que j’ai mis en place, dont le premier c’est “Je détoxine”. Alors “je détoxine”, eh bien le parallèle avec ces histoires de plantes qui n’apportent rien. C’est à dire que le fait de ne pas savoir ce qui se passe, de ne pas voir concrètement les effets d’arrêter de manger à un instant T, ou de manger uniquement telle plante pendant un certain temps. L’équivalent des mono diètes. Ca ne veut pas dire que ça n’apporte rien, le fait de manger qu’une seule chose.
Parce que dans notre culture, encore une fois, on nous dit “il faut équilibrer un repas” etc. Un repas ça veut dire quoi. Qu’il faut manger de la viande, il faut manger des légumes, il faut manger des fruits, il faut manger, il faut boire, il faut, il faut, il faut, il faut… Il faut, pour un bon équilibre à un repas dans notre culture, c’est : on doit manger tout ça.
J’ai oublié les laitages ! Mon dieu les laitages !! Il faut boire du lait. Il faut manger du fromage. Et ça a été mon cas pendant des années ! Je veux dire chez moi, ici, j’ai élevé mes enfants comme ça. J’ai moi-même été élevé comme ça. On avait un plateau de fromages, avec la cloche à fromage, on commençait même les repas avec un plateau de fromages ! C’est vous dire si on aimait ça. C’était dans notre culture. C’était dans mon éducation. J’ai élevé mes enfants comme ça. Du coup maintenant quand ils me voient manger – je ne consomme plus de laitages depuis quatre ans, depuis que je mange cru – ils me regardent tous avec des yeux comme des soucoupes.

Respecter l’équilibre différent de chacun

Mais voilà, tout ça pour dire que dans notre culture, il y a tout ça dans un repas dit équilibré. C’est tout cet ensemble là. Alors que l’équilibre normal d’un repas pour chaque personne va être différent. L’équilibre ce n’est pas tant les équilibres avec x ingrédients. L’équilibre c’est de quoi votre corps a besoin, de quoi chacun a besoin. Donc ça ne peut être que du cas par cas !
Moi je n’aurai pas besoin de la même chose que la personne d’à côté, que mon voisin ou que vous-même, là, en ce moment. Nous n’avons pas la même histoire. Nous n’avons pas le même potentiel au niveau génétique. Nous n’avons pas les mêmes problèmes de santé. Des problèmes de santé nous en avons tous malheureusement. Nous n’avons pas la même corpulence. Nous n’avons pas la même façon de nous alimenter, notre plat préféré etc. notre petit péché mignon. Tout ça est à prendre en considération !
Détoxifier son corps naturellement…

Passer à l’équilibre du corps au lieu de l’équilibre de l’assiette

Donc le fait de décider de tout mettre en place pour détoxiner et, ce fameux truc qui fait qu’on va jeûner un moment, on va faire une mono diète, on va décider de prendre uniquement des fruits, uniquement des jus de légumes. Eh bien voilà des choses particulières qui vont faire que le corps va pouvoir se nettoyer, se libérer de toutes ses toxines. Se libérer de tout ce qui… pour pouvoir se faire son grand nettoyage intérieur. Eh bien ces choses qui peuvent paraître, vu de l’extérieur quand on n’a pas creusé le sujet, n’apporter rien. Ca n’apporte rien, ce n’est pas équilibré, ce n’est pas bon. C’est très exactement tout l’inverse qui se passe ! parce que ça permet au corps de se nettoyer de lui même, de retrouver son propre équilibre intérieur, ce truc qui n’apporte soi-disant rien.

Passer du trop plein (vide de nutriments) au peu (gorgé de tous les éléments essentiels)

C’est pas en vous gavant, en mettant des énormes plateaux de fromages ou des marmites pleins de tout un tas d’ingrédients bien mijotés pendant des heures, c’est pas ça. Ca c’est culturel pour le coup. Mais ce n’est pas ça qui fait que ça va vous apporter tout ce dont vous avez besoin : les micronutriments, les vitamines, les minéraux, etc. Puisque tout aura été longtemps cuit. Quand ça n’a pas été stérilisé.
C’est comme les confitures. On est en plein été. C’était la pleine période. Enfin ça l’est toujours pour plein de gens, de faire des confitures. J’en ai fait pendant des années ! oui mais les confitures ça bout pendant combien de temps ça ! Il n’y a plus rien là dedans. C’est plein de sucre. Du sucre ajouté et puis, tout dépend du sucre que vous utilisez. Enfin c’est plein de tout un tas de produits qui ne vont certainement pas aider le corps à se nettoyer, à détoxiner.
Et donc c’est l’idée qui m’est venu de faire ce parallèle entre ces histoires de plantes qui n’apportent rien et puis cette histoire de “bah oui, toi tu manges comme ça mais ça t’apporte rien, c’est pas équilibré ça ! c’est pas bon pour toi ça ! Pourquoi tu fais ça franchement ?” Non mais pourquoi est ce que l’on décide de faire ça !?

Le programme

Alors je vais faire une pause là, par rapport à la vidéo. Je vais aller sur mon ordinateur. On va se donner rendez vous sur mon ordinateur et je vais vous montrer la page que j’ai préparé avec tout le détail du programme de “je détoxine” quand on vient ici faire un séjour d’une semaine. Une semaine c’est le minimum. Ca peut être deux semaines, trois semaines, chacun voit comme il veut. Voilà, donc on arrête là et je vous retrouve tout de suite sur l’ordinateur.
Détoxifier son corps naturellement…
Alors voilà, donc là je suis sur la page semaine détox le programme. Ce qui serait peut-être judicieux avant d’attaquer tout de suite, là, c’est de vous montrer la page d’accueil du site en question. Donc le site que j’ai créée pour les chambres d’hôtes avec les thèmes, tout ça c’est sur le même site. Voilà c’est Chambres d’hôtes en Normandie.
Odile
  • 35
    Partages
id amet, dolor in Lorem leo