fbpx

Comment travailler de chez soi efficacement quand on est seul avec un ou des enfants

Comment travailler de chez soi efficacement parce que c’est une nécessité absolue pour cause de confinement (par exemple avec le coronavirus), ou parce que votre activité se passe tout simplement chez vous ! Et donc en voyant ça en 3 points essentiels pour se sentir pleinement satisfait des tâches effectuées tout en ayant son équilibre de vie personnel au top.

Une cible avec trois flèches, pour travailler chez soi efficacement et de manière harmonieuse entre son activité professionnelle et sa vie personnelle, sa vie familiale, ses proches. (crédit photo QuinceCreative)

Alors sur Internet il y a pléthore de conseils pour travailler efficacement de chez soi. Mais ces conseils ciblent en général des personnes seules ! Car oui, travailler efficacement de chez soi n’a absolument pas le même sens pour un homme seul (ou une femme), célibataire, et sans enfant. Et, pour une femme ou un homme seul, célibataire, et avec enfants ! D’où cet article pour préciser plus sérieusement les choses et donc redéfinir les priorités…

Qui suis-je pour avancer de tels propos

Mère au foyer pendant de longues années puis/et, mère seule avec quatre enfants (aussi pendant de nombreuses années, donc avec l’obligation d’être sur tous les fronts !), blogueuse, écrivain, autant dire que le travail à la maison, je connais ça par cœur.

Sans parler de la construction de notre maison en famille, donc uniquement par nous-mêmes, ça aussi ça a été un sacré défi pour ce qui est d’avancer, de travailler efficacement dans ce projet… Jusqu’à ce qu’il est maintenant, un projet bel et bien concrétisé ! Jusqu’à ce qu’elle est maintenant, cette maison, et dans laquelle j’ai mon activité de chambres d’hôtes. Donc toujours un travail à domicile qui se doit d’être efficace puisque j’y reçois des voyageurs et que c’est mon activité professionnelle principale.

comment travailler de chez soi efficacement

La maison, en Normandie, dans laquelle j’accueille maintenant les voyageurs (chambres d’hôtes) et où se passent les séjours à thèmes pour vivre autrement et/ou pour détoxiner !

Comment travailler de chez soi efficacement : les 3 points

1. S’organiser avec à la fois exigence et flexibilité

Vous êtes plutôt du matin ?

  • Vous êtes du genre à être debout à 6 heures du mat ? A 7 heures ? Vous êtes donc quelqu’un de matinal. Votre pleine efficacité est dès que vous posez le pied par terre, au sortir de votre lit, ou presque. Ok, alors vous commencez les tâches les plus importantes pour votre activité professionnelle maintenant, là, tout de suite. D’ailleurs c’est parfait, tout le monde dort encore dans la maison.

Vous avez un (ou des) enfant en bas âge de réveillé dès 6 ou 7 heures du matin ? Organisez sa chambre ou son lieu de nuit pour qu’il puisse jouer seul, en toute autonomie, jusqu’à votre heure de “réveil familial”. C’est à dire l’heure à laquelle vous serez prêt à vous occuper pleinement de lui. Disons à partir de 9 heures du matin. Lui apprendre que vous n’êtes pas disponible avant (oui je sais, il faut un certain temps d’apprentissage mais il faut tenir bon et ne pas craquer à chaque réclamation, sauf cas d’urgence).

A partir de 3 ans (même avant), un enfant peut tout à fait jouer pendant des heures, le matin de bonne heure, dans son lit. C’est un rituel à lui apprendre, pendant que vous, vous prenez le rituel de votre activité professionnelle.

Si votre (ou vos) enfant est plus grand mais encore très jeune, il peut alors se gérer d’autant plus facilement si de votre côté vous mettez en place ce qu’il faut pour développer son autonomie (verres, bols, fruits, eau, le tout accessible en fonction de sa taille – donc à sa hauteur – s’il a faim et souhaite donc manger sans avoir besoin de faire appel à vous).

comment travailler de chez soi efficacement

C’est lorsque nous avançons avec exigence et flexibilité que nous sommes efficaces dans tout ce que vous entreprenons. Pourquoi ? Parce que nous savons nous adapter à toutes les circonstances… (crédit photo Pexels)

Vous êtes plutôt du soir ?

  • Vous êtes du genre à être debout jusqu’à minuit ? D’ailleurs la venue des enfants a été un vrai chambardement dans votre rythme de vie ? Vous ne supportez pas les réveils de ces derniers le matin de bonne heure ? Même traitement que précédemment mais pour que vous puissiez continuer à… dormir…

Pour être efficace dans toute activité, il faut respecter son temps minimum de repos. Si vous êtes épuisé, vous ne serez d’aucune efficacité. C’est simple, clair, net et précis. Donc commencez par prendre soin de vous pour être en mesure de vous occuper pleinement de vos enfants, puis de votre activité professionnelle.

  • Puisque vous êtes du soir, une fois que vous avez couché votre (ou vos) enfant, vous pouvez maintenant passer à l’action au niveau de votre activité professionnelle. Tout le monde dormira du sommeil du juste dans la maison, vous, vous aurez toute la tranquillité nécessaire pour être efficace !

2. Décoller en utilisant les bons “outils”

Chercher à visser une étagère avec un marteau va vite se révéler très compliqué pour ne pas dire impossible. C’est pareil dans toute activité, qu’elle soit professionnelle ou pas.

Les indispensables, genre le couteau Suisse des réflexes à avoir

  • s’entourer virtuellement des bonnes personnes, celles qui vont vous booster, celles qui vous font du bien (vous vous sentez regonflé à bloc après les avoir vu/lu/entendu, que ce soit sous forme de vidéo, de podcast, d’articles ou d’échanges via skype, messenger, etc.), celles qui vont vous encourager à avancer dans votre activité (directement ou indirectement), vos modèles
  • éteindre votre téléphone et bloquer les notifications visuelles et sonores de votre ordinateur pendant votre activité professionnelle, si vous travaillez sur ordinateur
  • continuer à lire, à apprendre
  • se faire livrer à domicile quand c’est possible (vous avez donc déjà votre liste précise d’achats à faire et rien de plus), pour éviter de perdre son temps dans les grandes surfaces (pour ce qui est d’un petit commerce, c’est différent), d’autant plus quand on a des enfants avec soi !
  • s’imposer un cadre rigide autour de la flexibilité de vos journées : si vous avez une date butoir pour rendre un dossier, mettre un article en ligne, faire un paiement, etc. VOUS RESPECTEZ CETTE DATE BUTOIR pas d’excuse, pas d’échappatoire possible. C’est le principe même d’une main de fer dans un gant de velours.
comment travailler de chez soi efficacement

Pour chaque activité, le bon outil est un gage d’efficacité. (crédit photo stevepb)

Une main de fer dans un gant de velours

Lorsque j’avais mes 4 enfants à la maison, les copains et copines de ceux-ci étaient toujours très étonnés de notre mode de fonctionnement. Ma fille et mes fils disaient en riant, oui, ici, c’est l’armée. Pourquoi ? Parce que tout était soigneusement organisé. Les tâches quotidiennes de chacun des enfants étaient affichées sur le réfrigérateur.

Dans certaines familles il y avait des puzzles ou des collections d’aimants en tout genre collés sur le réfrigérateur. Chez nous, c’était la liste des tâches à accomplir pour le bon fonctionnement de la tribu. Comprendre par là : le partage des tâches sans qu’il y ait à redire. 

Chacun ses priorités, chacun son truc, son organisation. Et chez nous, c’était comme ça.

Ainsi, les enfants avaient à tour de rôle leur moment, rangement, préparation de repas (donc à l’époque, faire la cuisine, je précise puisque maintenant je mange cru) vaisselle, repassage, aspirateur, sanitaires, etc. Sur mes 4 enfants, j’ai eu 3 fils et tous savaient repasser leurs vêtements, à la grande surprise des petites copines quand elles découvraient la chose… Autonome, ils devaient tous être autonome.

Dans votre activité professionnelle chez vous, c’est pareil ! Vous devez avoir cette même main de fer dans un gant de velours. A la fois souple, douce et ferme. 

Donc pendant que vos enfants sont occupés à leurs activités, vous, vous pouvez vous consacrer aux vôtres. Là aussi, si vos enfants sont suffisamment grands, vous avez matière à trouver des créneaux horaires pour que chacun s’y retrouve.

Quand les enfants sont plus petits, vous devez les aider, les accompagner (au début, tout du moins), pour qu’ils prennent ces habitudes facilement. Un petit enfant adore faire comme les grands, il ne cherche à faire quasi que ça d’ailleurs !

Rester focalisé sur ses objectifs, peu importe le temps nécessaire pour les réaliser

Une amie d’enfance que j’ai revu chez moi il y a quelques années, me faisait remarquer que j’avais réalisé tout ce qui était important pour moi, lorsque nous étions gamines. Et ça, plus de 35 ans après. C’était visiblement quelque chose qui l’étonnait, ou l’épatait, voir un mélange des deux… Pour moi, c’était juste, normal. Évident. Je n’aurai jamais supporté qu’il en soit autrement. Donc j’ai tout mis en place pour vivre, ce que je voulais vivre !

Après, cela ne veut pas dire que je n’ai pas eu des surprises (bonnes et moins bonnes), des gros coups de blues, des moments de désespoir profond. J’ai eu de tout ! Tout en restant focalisée, branchée, sur ce qui était important pour moi.

S’organiser de telle façon que l’on est quotidiennement fier du travail effectué

Un planning pour vous organiser mais un planning qui ne vous plombe pas le moral quand vous le regardez en fin de journée ! Une organisation sérieuse pour vous éviter de brasser de l’air et de gaspiller ainsi votre énergie.

Mon bullet journal, avec une façon ultra simple de m’y retrouver : juste des cases à cocher ou à flécher, rien de plus.

Personnellement j’utilise un carnet qui est sous la forme d’un bullet journal. C’est un carnet vierge au départ, pas de calendrier ni de dates à l’intérieur, rien. Un carnet dans lequel j’organise les pages comme bon me semble. J’ai sur deux pages les jours de chaque semaine (photo ci-dessus) et des cases avec des activités de prévues. Je coche le soir quand c’est fait, ou au fur et à mesure, c’est comme je le sens. Je mets une flèche sur la case quand c’est à reporter au lendemain.

J’ai aussi deux pages réservées au mois, donc pour chaque mois. Et plusieurs pages pour tous les mois de l’année, en début de bullet. Ainsi, chaque fin de semaine je regarde ce que j’ai à reporter sur la semaine suivante et ce que je dois impérativement faire avec une date butoir.

3. Comment travailler de chez soi efficacement tout en s’épanouissant

Savourer le travail effectué est le maître mot en fin de journée. Vous n’avez pas coché toutes les cases de votre programme noté sur votre bullet journal ? Qu’à cela ne tienne ! Vous poursuivrez demain !

Vous assommer de travail ne vous rendra pas forcément plus épanoui ni plus aimable auprès de vos enfants. Le but du jeu ici, selon moi, dans cette recherche d’efficacité, c’est de lier à la fois le professionnel à la vie familiale et ce, de manière harmonieuse.

Encore une fois, ne cherchez pas à avoir les mêmes résultats (en termes de rapidité et/ou de prétendue efficacité) que des entrepreneurs ou des personnes faisant du télétravail et vivant seuls ! Ce n’est pas comparable.

Autre point important, oubliez une bonne fois pour toute cette idée de perfection. Haro sur le perfectionnisme ! Votre activité fait partie de la vie, et comme dans la vie, vous ne pouvez pas tout prévoir. Non, vous ne maîtrisez pas tout. Oui, vous êtes un être humain avec ses défauts et ses qualités, avec une vie et ses aléas.

Que vous ayez une ligne directrice, oui, bien sûr, c’est même indispensable ! Par contre ne cherchez pas à rendre tout parfait, parce que sinon, vous risquez de ne pas rendre grand-chose… On peut toujours faire mieux, mais plus tard, beaucoup plus tard, parfois des années plus tard ! Parfois jamais…

Les créneaux horaires

Vous savez donc à quel moment de la journée vous aurez le plus de temps pour vous consacrer à votre activité professionnelle (le matin ou le soir, selon votre rythme personnel). A cela vous pouvez ajouter d’autres heures de travail au cours de la journée, en fonction des activités de vos enfants.

Tout le principe ici est d‘alterner entre les moments de jeux/travail scolaire à effectuer/câlins-tendresse et les moments pour vous, en plus du bon fonctionnement de la maison en elle-même.

  • Faire coïncider vos moments de pause professionnelle avec un moment activité sportive avec vos enfants, que vous soyez en appartement ou dans une maison avec un jardin ! Assouplissements, étirements, trampoline (perso j’en ai un dans ma chambre), monter et descendre les escaliers en courant, etc. Fous rires garantis au cours de ces moments de complicités, en plus d’un bien-être physique pour chacun.
  • Si votre enfant est en bas âge et qu’il fait encore la sieste, profitez-en ! Ou pour dormir vous aussi parce que vous êtes épuisé (cela peut être une micro sieste, ou sur une plus longue durée, tout dépend de votre état de fatigue). Ou pour vous consacrer dans le calme à votre activité professionnelle (genre, vous avez une heure devant vous).

Ce qu’il est bon de savoir, c’est que pour toute activité intense il est bon de faire des pauses (donc pour tous, idem pour les personnes sans enfants) car sinon, nous ne sommes plus du tout correctement concentrés, nous ne sommes plus suffisamment efficaces ! Or ici, les pauses sont d’autant plus obligatoires que vous devez vous occuper de vos enfants ! C’est donc à vous d’organiser vos plages horaires en fonction de votre “idéal” de journée de travail et de vie familiale, chez vous.

Réunir au cours de chaque journée ces principes vitaux au bien-être humain

  • activité physique
  • activité intellectuelle
  • échanges avec autrui (en mode virtuel sur Internet et réel, donc ici avec vos ou votre enfant)
  • moments de repos, qui peuvent aussi être des moments contemplatifs
  • savoir/vivre et reconnaître l’aspect magique du vivant, c’est l’aspect spirituel de chacun

Dernière précision, il est question de travail chez soi, en particulier en période de confinement, donc vous n’avez pas la possibilité de faire garder vos enfants par une autre personne ! Il n’est pas ici question de savoir si vous avez les moyens financiers ou pas de les faire garder. Là, vous ne le pouvez pas étant donné les circonstances exceptionnelles !

Comment travailler de chez soi efficacement quand on est seul avec un ou des enfants ? En sachant s’adapter.

Odile

Note 1 : Cet article participe à l’événement “Coronavirus : Comment travailler de chez soi efficacement pendant le confinement ?” du blog Blogueur Pro. Et, pour tout vous dire, j’ai un article fétiche sur ce blog. C’est celui avec l’interview de Tim Ferris pour son livre La semaine de 4 heures. Pour la petite histoire, c’est par cet article que j’ai découvert pour la première fois le blog d’Olivier Roland car je venais de lire le livre de Tim Ferris et je voulais en savoir plus sur lui.

Note 2 : La vidéo ci-dessous (le “visuel” du podcast du début de cet article) est l’exemple même du “savoir s’adapter”, quand on découvre, au moment du montage, que la caméra n’a pas du tout filmé… (du coup j’ai ajouté des photos et une mini vidéo sur le trampoline) A la trappe, l’idée du perfectionnisme ! Je participe tout de même en temps et en heure à cet événement interblogueurs. 😉

  • 13
    Partages
  • 13
    Partages
suscipit justo elit. ut luctus id felis venenatis, sem, libero. dolor.