Comment avoir de la vitalité de Ninja ! enfin de Shinobi…

Comment avoir de la vitalité au quotidien quand on a une vie d’occidental enfermé dans un métro boulot dodo avec une alimentation morte ? C’est sûr, c’est pas gagné… Mais en décidant de reprendre les choses en main, tout est possible ! Explications…

Jiraiya, un personnage du conte japonais Jiraiya Goketsu Monogatari, d’abord chef de clan puis ninja. Estampe d’Utagawa Kuniyoshi. (cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Comment avoir de la vitalité de Ninja ???

Oui, enfin non, enfin… Pour commencer, mettons un peu les choses au point au sujet des ninja. Par exemple, saviez-vous qu’en fait avant 1742, au Japon, les ninjas n’existaient pas ? Saviez-vous que les hommes en noir (les voleurs) sont apparus pour amuser les enfants lors de spectacles de marionnettes? et qu’ils représentaient les “méchants” (habillés de noir) pour contrer les “gentils” samouraï vêtu de blanc ? Toujours au Japon, les hommes en noir ont poursuivi leur parcours dans les mangas et les romans de gare, donc dans des histoires purement inventées, dans des fictions sans aucune réalité derrière. Les femmes “ninja”, elles, sont apparues dans les années 1950 après la venue des américains qui ont ainsi pu faire leur sauce japonisante des James Bond girls.

En fait, l’utilisation du terme “ninja” n’apparaît pas avant 1926.

Après le rôle de voleur (des hommes en noir des spectacles pour enfants) sont venus les magiciens, puis les guerriers à la sauce américaine avec tous les films, journaux, cagoules et gadgets qui vendent bien, bref une superbe aventure marketing.

L’image du ninja est donc purement américaine, au Japon, donc pour les japonais, le ninja est un truc pour les gamins (mangas, peluches, personnages et autres accessoires), il n’a aucune réalité. Pas de ninja voleur, capable de se transformer, donc féru de magie, pas de combattant noir et sans scrupule, rien de tout ça.

Ninjutsu veut dire : technique d’endurance.

Avant toute cette mode ninja, au Japon il était question de shinobi, donc des espions, leur pratique était le shinobijutsu (on pourrait dire aussi ninjutsu) qui signifie pratique discrète.

En clair, toutes les techniques d’endurance, de résistance à la fatigue, au froid, à la chaleur, à la faim, les techniques permettant de traverser une ville sans laisser de trace ni d’odeur, sans faire de bruit, tout cela était le savoir faire des shinobi. Ici, pas question de combats ni de magie. Un espion qui se bat c’est un espion qui s’est fait repérer.

(voir la vidéo de Bernard Bordas, au bas de cet article)

Bonus offert : j’ai créé un guide Manger vivant pour régénérer ses cellules ! pour vous aider à appliquer cet article et avoir de la vitalité de ninja !… Cliquez ici pour recevoir Le Guide

Comment avoir de la vitalité en s’inspirant du savoir des Ninja/Shinobi

Ici le but n’est pas de devenir des surhommes mais de développer tout ce potentiel humain laissé à l’abandon, pour ne pas dire renié au profit d’industries pharmaceutiques et médicales qui se sont octroyés les pleins pouvoirs en ce domaine. A chacun, donc, de reprendre en main son corps, son organisme et de faire ses expérimentations pour développer son endurance, sa vitalité au quotidien.

comment avoir de la vitalité de ninja

Le livre Le secret des Ninjas de Bernard Bordas, quatrième de couverture :

“Beaucoup d’erreurs ont été émises sur les pouvoirs des Ninja Ces espions/guerriers d’élite bénéficiaient d’une longue tradition d’entraînement et de pratique diététique. Comment supporter un entraînement quotidien titanesque durant des années, sans faiblir et sans s’intoxiquer ? Les sportifs de haut niveau actuel, bien que très minutieusement dopés, doivent habituellement arrêter l’entraînement après la trentaine. Comment les Ninja arrivaient-ils à s’entraîner toute leur vie durant, afin d’être toujours plus performant dans leurs missions ? Ce livre explique ces secrets qui constituaient la base et la condition « sine qua non » de leur survie.

L’auteur, Bernard Bordas : Étudie les Arts Martiaux et les sports de combat depuis 1970. Après une dizaine de séjours d’étude au Japon, il créé en France, un Centre d’Étude et d’Expérimentation, pour préserver la culture et le savoir faire des anciens Ninja.”

Alors dans ce livre, il y a par exemple quelques recettes de cuisine ninja ! Et en effet, cela paraît logique si l’on souhaite répondre à cette question du comment avoir de la vitalité, cela passe bien sûr par ce qui est ingéré physiquement. Il y a surtout beaucoup de témoignages récupérés auprès de diverses lectures et documentations rassemblées par l’auteur. Il y a de quoi se faire une idée de la vie de ces hommes, vie qui n’avait rien à voir avec ce qui est colporté par les films américains, vous l’aurez compris.

Dans la vidéo ci-dessous, l’auteur de Le secret des Ninja, Bernard Bordas, explique (il semble bien pour la nième fois) ce qu’il en est de cette histoire de ninja…

Développer son endurance, sa résistance physique et mentale en 7 points (mon interprétation)

  • Manger vivant, donc manger cru le plus possible.
  • S’abstenir des excitants type café et autres boissons dites énergisantes issues de la grande distribution, idem pour l’alcool.
  • Jeûner
  • Avoir une activité physique quotidienne (perso c’est trampoline pour le rythme cardiaque et assouplissements, mais je ne suis pas une ninja ! ^^). Marcher pendant au moins 1h30 chaque jour.
  • Paix mentale.
  • Avoir suffisamment de repos chaque jour.
  • S’aventurer vers des zones inconnues comme par exemple avec le sungazing (c’est accueillir l’énergie solaire en soi comme source de santé pour son corps physique et son mental) ou avec le toumo (enseignement
    d’adaptation au froid et à la neige pour la reconstitution des défenses naturelles), ou encore avec le systema (art martial Russe) pour développer son endurance et sa résistance.

En conclusion, beaucoup de points commun avec nos centenaires de blue zone. Comment avoir de la vitalité, c’est d’abord et avant tout un savoir vivre très éloigné de ces vies standards que connaissent la majorité des occidentaux. C’est donc à chacun de prendre conscience qu’il n’y a rien d’irrémédiable, qu’il suffit de décider de changer les choses pour soi-même, et de s’y tenir tant que faire se peut.

Odile

J’ai créé une formation pour vous aider à appliquer cet article, pour que vos aliments soient votre seule médecine et que vous fassiez le plein de vitalité !… Cliquez ici pour recevoir le module S’alicamenter 

  • 19
    Partages
84b6858bd1a9c4a5c2ca598d6e064d1b??????????????????????????????