Bilan investissement AIO après six mois

Bonus offert : j’ai créé plusieurs guides pour vous aider dans votre quête d’autonomie… Cliquez ici pour recevoir Les Guides

Note : Cette affaire n’existe plus, je la laisse visible pour que chacun se rende bien compte des risques possibles.

Suite à mon article Investissement participatif en crowdfunding du 15 avril 2016 – soit un peu plus de trois mois après mon inscription et donc mon premier versement puisque j’ai démarré l’aventure le 8 janvier 2016 – où je présentais AIO de Capital affaire, je reviens pour faire le bilan de ces six mois.

faire le bilan d'un compte

Dans toute chose un bilan est nécessaire, savoir trouver les points négatifs et les points positifs, tirer leçon de l’expérience et poursuivre son cheminement. Tout échec est une formidable rampe de lancement pour qui sait rebondir.

En avril, des retraits pouvaient encore se faire, avec certes de l’attente mais qui se faisaient. La banque, le Crédit agricole, a décidé de laisser débloquer les fonds au compte goutte, il semble que cela corresponde aux exigences bancaires françaises (?), alors que le réseau grossissait très vite, nous étions de plus en plus nombreux à avoir investi et donc à faire des demandes de retraits (Bertrand Canavy – des webinaires avec lui étaient prévu – et Paul Pyronnet faisaient également partie de l’aventure). Suite à cela, Guy Deloeuvre a donc fait le choix d’acheter une société en Espagne (27 avril) et de transférer Capital affaire là-bas, pour ensuite reprendre l’activité avec l’aide d’un avocat pour débloquer les fonds toujours détenus par le Crédit agricole. A partir de là, la banque française a enlevé la possibilité de faire des virements, le temps de vérification des documents de la société en Espagne. Donc depuis le 27 avril, plus moyen de faire des retraits, les fonds sont retenu par le Crédit agricole.

Ce matin, après découverte du site de Capital affaire en maintenance depuis un peu trop longtemps, environ 24 heures, et après demandes d’informations, voici la réponse de Guy Deloeuvre : “Le site est fermé sous coup judiciaire, compagnie création m’a fait espérer que je pouvais avoir les agréments, ce qui est faux.
Quoi qu’il en soit vous récupérerez votre argent de départ à la fin de ce jugement.
Je ne connais pas encore la date mais j’espère en septembre au plus tard.”

Quel bilan, quels points positifs je peux tirer de cette aventure ?

      • Découverte d’un milieu qui m’était auparavant totalement inconnu (d’autres affaires en ligne, des articles à venir à ce sujet).
      • Découverte de Neteller et autres processeurs de paiements.
      • Mon apprentissage sur comment présenter ce bilan sur ce blog, puisque j’ai fait un “appel” à investissement avec la présentation de AIO, et que je présente aujourd’hui la fermeture des locaux.

Odile

Pour en savoir plus sur les revenus partagés en ligne, comment bien les choisir (suite à la mésaventure AIO) :
95326d34f14d79bf3cbfdf6dd75f3ba2jjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj