Autosuffisance énergétique maison, mon grand projet

Autosuffisance énergétique maison, ne plus être dépendant d’un organisme quelconque tout en multipliant les sources d’énergie pour avoir toujours le nécessaire au bon fonctionnement de tous les appareils de la maison.

autosuffisance énergétique

Les lanternes solaire sont au sol, elles sont en train de charger tranquillement pour une utilisation dans la maison le matin de bonne heure, voir la nuit. La plupart des gens les utilisent pour éclairer leur jardin la nuit, moi je les ai acheter pour mettre des points de lumière dans la maison, comme avec des veilleuses pour les enfants la nuit.

Voilà des années que je rêve de ne plus dépendre d’EDF ni d’aucun autre fournisseur d’énergie. Voilà des années que je me dis que c’est un sacré boulet au pied que cette histoire d’abonnement, et à vie en plus ! et oui, on en prend pour perpette de cette histoire là !! et si l’on y réfléchi deux minutes, c’est ni plus ni moins le top du top au niveau marketing… Bah oui, les abonnements au niveau rendement, c’est ce qu’il y a de mieux, c’est le truc qui vous plombe bien sous le si beau prétexte de vous faciliter la vie, de vous apporter du confort, et qui, le temps passant, si vous n’y prêtez pas attention, devient la norme, la chose indispensable que tout le monde doit avoir. QUE VOUS DEVEZ AVOIR. Rares sont les personnes qui décident d’accepter de vivre dans une maison sans électricité, et ce même si on entend de plus en plus parler de ces personnes là….

Ce qu’il y a d’intéressant lorsque l’on cogite deux minutes à tout ça, c’est de constater qu’il faut d’abord et avant tout… TOUT REMETTRE EN QUESTION.

Pour commencer il faut se dire que certaines habitudes que nous avions vont être chamboulées. Le fait d’avoir fait le choix de vivre sans réfrigérateur tombe très bien car cela fait de la consommation électrique en moins ! Autre exemple, au niveau de l’éclairage, car à moins d’avoir d’emblée une super installation digne d’un hôpital, il va falloir mettre à la baisse la puissance des ampoules et donc dans la foulée cette habitude que nous avons d’avoir des phares dans nos maisons. Je dis des phares car dans la vidéo ci-dessous vous allez comprendre ce que ça donne lorsque l’on s’amuse à s’éclairer avec de petites lanternes solaire, et là également, ou avec des bougies (ceci étant, la vidéo ne rend pas la réalité, en vrai ce n’est pas si sombre, je voyais quand même les formes de mon mobilier ^^). Ca renvoie d’office à des années en arrière, à une époque où les gens faisaient des veillées le soir au coin du feu. Ca renvoie à une période de calme et pas au tout tout de suite, ça renvoie aux rythme des saisons, aux journées plus courtes et à celles plus longues que l’on voit au cours de l’année.

Certaines personnes pourraient dire que ça renvoie aussi à ces moments difficiles où des femmes faisaient des travaux d’aiguilles à la lueur d’une bougie ou d’une lampe à pétrole – et s’éclataient les yeux au passage – pour gagner trois francs six sous pendant la dernière guerre mondiale ! je dis ça parce que c’était le cas de ma grand-mère, et donc je sais que si elle était encore de ce monde, elle me ferait les gros yeux devant ma béatitude face à si peu d’éclairage.

Des époques différentes, des vécus différents, avec pourtant un équilibre à trouver entre les deux, me semble-t-il.

Ainsi, en mélangeant la technologie et les connaissances actuelles au savoir vivre de nos anciens, il y a là de quoi se faire son coin de paradis.

Mon projet d’autosuffisance énergétique, les grandes lignes

Donc qui dit autosuffisance énergétique dit d’office multiplication des sources d’énergie, car en effet, lorsque le soleil est absent, et une fois que les batteries ont été vidées, si une autre source d’énergie n’est pas là pour prendre la relève ce n’est même pas la peine de penser autosuffisance énergétique…

L’éolienne

Je vis en France, en Normandie, dans une région très venteuse, donc l’éolienne est au programme. Une éolienne particulière, voici une vidéo qui montre en gros vers quoi nous allons nous diriger :

Les panneaux solaire

Les panneaux solaire sont également au programme, pour le moment nous cogitons le b-a ba de l’installation et avons donc l’intention de démarrer avec quatre panneaux et quatre batteries, histoire de voir ce que cela donne. En fait, nous allons tout faire petit à petit et adapter en fonction de ce que cela donnera, en fonction de ce qui sera nécessaire au niveau confort.

Pour le moment notre choix s’est arrêté sur des panneaux solaire français Systovi, à voir pour la suite…

Un groupe électrogène silencieux

C’est l”élément au cas où, la sécurité, le truc qui prend le relais quand les batteries sont vides, que décidément ni le soleil ni le vent ne font plus rien, ou lorsque l’installation n’est pas suffisante pour les besoins (pas assez de panneaux solaire et de batteries, par exemple), ou encore en prévision d’une très grosse demande d’énergie pour un poste, un travail bien précis.

Donc à nouveau des travaux alors que la maison n’est toujours pas achevée, mais c’est un détail technique, je fais toujours en fonction de mes priorités et non en fonction d’une logique qui ne serait pas mienne. L’autosuffisance énergétique est à mes yeux indispensable pour concrétiser plus amplement encore cette autonomie à laquelle je tiens tant, sans parler de la suppression de cette venue du compteur linky dont je ne veux pas, c’est en fait ce qui a été pour moi l’élément déclencheur, le feu vert, le allez hop ! j’y vais (arrivée de ces compteurs vers chez moi en 2020).

Odile

Bonus offert : j’ai créé plusieurs guides pour vous aider dans votre quête d’autonomie… Cliquez ici pour recevoir Les Guides

  • 8
    Partages
7c539bd0f30723e35126fc08341882b4TTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT