Skip to content

L’économie de la connaissance : l’économie du XXIe siècle

L’économie de la connaissance : l’économie du XXIe siècle published on 6 commentaires sur L’économie de la connaissance : l’économie du XXIe siècle

Economie de la connaissance ? kesako encore que ce truc là… Lorsqu’il est question d’économie, en général, tout s’emballe, alors que des solutions existent, des idées se font jour. Explications : Les ressources de la planète s’épuisent – l’exemple type étant le pétrole -, le monde du « plus toujours plus » va mal, la décroissance est à la mode, et pourtant il y a une ressource intarissable en ce monde, une ressource pour l’économie, mais quelle est-elle ? Le savoir, la connaissance, voilà l’économie du XXIe siècle, l’économie de la connaissance. Est-ce une blague ? du tout, Idriss Aberkane (professeur, chercheur, chef d’entreprise, etc., voir son CV dans le lien ci-contre, sur son site, c’est impressionnant) nous expose cela au cours d’une conférence.

dans l'économie de la connaissance, la nature est notre maître
En 1900, Alphonse Mucha réalise un buste en bronze La Nature. Cette œuvre quasiment grandeur nature représente le visage d’une femme aux yeux mi-clos. Elle a été exposée lors de l’Exposition Universelle de cette même année. La nature est notre modèle, à nous de nous en inspirer, la connaissance nous vient de son observation, et ce depuis de nombreux siècles déjà, Léonard de Vinci (s’il ne fallait citer que lui) était un maître en la matière. L’économie de la connaissance, c’est l’économie suite à l’observation de la nature et de tout ce qu’elle a à nous apprendre. Oui la nature est bien faite. La course contre elle de ces dernières décennies était une folie, revenons à des valeurs saines, faisons un retour aux sources.

Renaissance 2.0

Continue reading L’économie de la connaissance : l’économie du XXIe siècle

Rendez-vous sur Hellocoton !

Confiance en soi, maîtrise de soi

Confiance en soi, maîtrise de soi published on 6 commentaires sur Confiance en soi, maîtrise de soi

Avoir confiance en soi, voilà bien une nécessité pour bien traverser l’existence. Et c’est drôle quand on y pense, de ce chemin depuis notre petite enfance, et de ce besoin que nous avons par la suite, de retrouver cette confiance qui était innée. Parce que oui, au départ, le petit enfant est pleinement confiant, que ce soit face aux autres tout comme au plus profond de lui-même. La méfiance, le doute – de soi, et du coup aussi des autres -, n’apparaissent que suite à une violence envers lui, envers ce petit qui ne connait encore rien de la vie. Lorsque la violence et l’incompréhension s’installent, la perte de la confiance en soi et en les autres suit d’office ! D’ailleurs, si l’on y réfléchit bien, le fonctionnement est exactement le même qu’avec l’amour de soi et l’amour des autres (amour qui était aussi inné). Nous ne savons pas aimer les autres tant que nous ne nous aimons pas nous-mêmes. Nous ne savons pas avoir confiance en autrui tant que nous n’avons pas confiance en nous-mêmes.

avoir confiance en soi
Pour être prêt à relever des défis, il faut un certain goût de l’effort et du dépassement de soi, une bonne dose de confiance en soi. (crédit photo 422737)

Nous savions pourtant recevoir les ondes envoyées par autrui, et si ces ondes sont négatives, nous nous mettions alors à nous égosiller dans les bras maternels. Le petit sent les choses, il ne les exprime pas avec des mots, il s’exprime comme il peut, avec les moyens du bord. Et si sa mère le réconforte, il sait au fond de lui que tout va bien, sa confiance reste intacte. Mais si sa mère le place dans les bras de celui ou celle qui provoque ses hurlements, sans doute perd-il à ce moment là toute confiance ? dépendant qu’il est des grands qui l’entourent.Continue reading Confiance en soi, maîtrise de soi

Rendez-vous sur Hellocoton !

Île paradisiaque, comment trouver la sienne ?

Île paradisiaque, comment trouver la sienne ? published on Aucun commentaire sur Île paradisiaque, comment trouver la sienne ?

S’il y a bien un cliché, une norme, qui ressort sur chaque site où je vais pour mes affaires en ligne, ou sur chaque groupe facebook traitant de l’affaire en question, ou tout simplement dans l’esprit de nombre de personne, une majorité sans doute,  s’il y a bien un cliché qui ressort dès qu’il est question d’argent et du confort que la fortune peut offrir dans l’imagerie populaire, c’est celui de l’île paradisiaque avec sa plage et sa mer bleu turquoise qui apparaît d’office, ou de la plage avec cocotiers, ou encore d’un étalon accompagné de sa bimbo sur une île paradisiaque un verre de cocktail à la main, quand ce n’est pas de la super voiture rouge dont je tairais le nom, ou d’une autre superbe voiture flambant neuve, voir d’un yacht, le tout toujours sur notre île paradisiaque. Mais comment définir réellement la nôtre, celle qui nous convient au plus profond, en dehors de toute idée préconçue ?

île paradisiaque pour la plupart des gens
Cocotiers, plage de sable fin, mer bleu turquoise, tout y est ! pour les vendeurs de rêves, pour l’imaginaire des potentiels nouveaux riches, comme pour l’imaginaire de ceux qui ne le seront jamais, riches. Soit le cliché type de la réussite pour beaucoup. (crédit photo tpsdave)

Continue reading Île paradisiaque, comment trouver la sienne ?

Rendez-vous sur Hellocoton !Recherches utilisées pour trouver cet article :quel île paradisiaque,trophée parodisiaque

Booster sa vie avec des personnes inspirantes

Booster sa vie avec des personnes inspirantes published on Aucun commentaire sur Booster sa vie avec des personnes inspirantes

Des personnes inspirantes… késaco ?

Des personnes inspirantes peuvent jalonner le parcours de notre vie, parfois nous en prenons conscience, d’autres fois cela ne nous semble pas si évident. Dans l’enfance, nos héros, nos personnes inspirantes sont en général nos parents, plus précisément encore, ceux qui nous élèvent, et ce mot élever a ici toute sa signification profonde, tout son sens.

personnes inspirantes

Au début, pour les filles, le papa est un dieu, et pour les garçons, la maman une déesse. Cela change avec les années, et ce même si la mère et le père restent ancrés dans l’esprit de chacun (quand ils ne restent pas ancrés comme exemples à ne surtout pas reproduire !). Au final nous prenons souvent modèle sur les représentants de notre sexe, et ce même si les représentations des deux sexes sont possibles. Comme les enfants que nous étions, nous jouons avec l’image de nos modèles, nous les imitons, le mimétisme joue là son rôle tout puissant. Quoique, le mimétisme, ou tout simplement un éclairage sur ce que nous avons à être en cette vie, le pour quoi nous sommes faits, et que ces personnes révèlent en nous par leur présence, par leur rayonnement ? Car enfin, si ces personnes là et pas d’autres nous influencent si fort, c’est qu’il y a bien une raison, c’est qu’elles nous parlent intérieurement, qu’elles font vibrer cette fibre qui ne demande qu’une seule chose, chanter ! La vibration est donc la bonne, elle nous permet de nous accorder, tel l’instrument à musique que nous sommes. Elle nous offre cette possibilité de chanter à l’unisson, avec cette particularité qui est notre, qui fait que chacun d’entre nous est unique au milieu de la grande chorale du vivant. Plus tard, nous découvrons d’autres personnes ayant pour nous cette faculté magnifique  de nous inspirer. Un professeur au cours de notre scolarité peut parfois  tenir ce rôle, un voisin, une nouvelle connaissance, un philosophe, un auteur, un chercheur, un cinéaste, un voyageur, un personnage de BD ! etc… la liste est sans fin en fonction des domaines de chacun.Continue reading Booster sa vie avec des personnes inspirantes

Rendez-vous sur Hellocoton !Recherches utilisées pour trouver cet article :des personne inspirantes,hero personnes inspirantes,personnes inspirantes

Peur, souffrance intérieure

Peur, souffrance intérieure published on Un commentaire sur Peur, souffrance intérieure

Peur, souffrance intérieure, autant de maux que l’homme connait bien mais qu’il ne sait pas toujours cerner pour en comprendre les mécanismes.

Ce qui nous tourmente le plus, ce qui nous effraie le plus est justement ce sur quoi nous avons à travailler. Nous devons aller là où nous avons peur, là où ça fait mal. Mais combien fuient rien qu’à cette idée ?

peur d'un enfant

Observons un orphelin et un enfant dit illégitime (soit une personne non reconnue par le père à sa naissance). L’orphelin souffre de l’abandon, l’illégitime souffre de cette absence de reconnaissance (qui est aussi un abandon). Or dans ce monde, ce qui nous entoure est le reflet de ce que nous projetons, ce qui donne pour un orphelin des comportements d’abandons typiques car la personne souffre de l’abandon et le projette régulièrement autour d’elle en abandonnant, puis elle se fait en retour abandonner. Ainsi elle peut abandonner des personnes autour d’elle, tout comme ne pas reconnaître la venue d’un enfant ! elle peut ne pas donner suite à des projets, laissant derrière elle une montagne d’idées en jachère, elle abandonne de fait ce qui lui tient le plus à cœur : elle-même, elle se fait jeter par d’autres sans comprendre pourquoi, tombant sur des hurluberlus (hommes ou femmes) un tantinet déséquilibrés, et ce régulièrement au cours de sa vie. Le tableau est grosso modo le même pour une personne dite illégitime, non reconnue à sa naissance.Continue reading Peur, souffrance intérieure

Rendez-vous sur Hellocoton !

Primary Sidebar

Secondary Sidebar