Skip to content

Peur, souffrance intérieure

Peur, souffrance intérieure published on Un commentaire sur Peur, souffrance intérieure

Peur, souffrance intérieure, autant de maux que l’homme connait bien mais qu’il ne sait pas toujours cerner pour en comprendre les mécanismes.

Ce qui nous tourmente le plus, ce qui nous effraie le plus est justement ce sur quoi nous avons à travailler. Nous devons aller là où nous avons peur, là où ça fait mal. Mais combien fuient rien qu’à cette idée ?

peur d'un enfant

Observons un orphelin et un enfant dit illégitime (soit une personne non reconnue par le père à sa naissance). L’orphelin souffre de l’abandon, l’illégitime souffre de cette absence de reconnaissance (qui est aussi un abandon). Or dans ce monde, ce qui nous entoure est le reflet de ce que nous projetons, ce qui donne pour un orphelin des comportements d’abandons typiques car la personne souffre de l’abandon et le projette régulièrement autour d’elle en abandonnant, puis elle se fait en retour abandonner. Ainsi elle peut abandonner des personnes autour d’elle, tout comme ne pas reconnaître la venue d’un enfant ! elle peut ne pas donner suite à des projets, laissant derrière elle une montagne d’idées en jachère, elle abandonne de fait ce qui lui tient le plus à cœur : elle-même, elle se fait jeter par d’autres sans comprendre pourquoi, tombant sur des hurluberlus (hommes ou femmes) un tantinet déséquilibrés, et ce régulièrement au cours de sa vie. Le tableau est grosso modo le même pour une personne dite illégitime, non reconnue à sa naissance.Continue reading Peur, souffrance intérieure

Rendez-vous sur Hellocoton !

Savoir rebondir en toute circonstance

Savoir rebondir en toute circonstance published on Aucun commentaire sur Savoir rebondir en toute circonstance

Savoir rebondir, tout un art de vivre, peu importe les aléas de la vie, à chacun d’apprendre à maintenir son cap.

savoir rebondir tel le kangourou

Le savoir rebondir, ce mode d’emploi de l’optimiste

J’ai terminé un tricot il y a deux jours, un pull à torsades pour un de mes petits fils (taille six ans), et après la satisfaction du travail achevé, venait le deuil du vide à combler. Il me fallait donc vite retrouver un nouvel ouvrage auquel m’atteler, sinon, je risquais fort de traîner là pendant longtemps, telle une âme en peine. Et en même temps, je n’ai jamais vraiment à chercher, cela vient tout seul, pour ne pas dire que j’ai toute une liste de choses à faire en attente.

Le deuil donc, un grand classique en son genre, qu’il soit pour un humain, un animal, un choc émotionnel, ou un travail, une lecture, etc…

Continue reading Savoir rebondir en toute circonstance

Rendez-vous sur Hellocoton !

Primary Sidebar

Secondary Sidebar