Skip to content

Forme physique et intellectuelle par la marche à pied

Forme physique et intellectuelle par la marche à pied published on 2 commentaires sur Forme physique et intellectuelle par la marche à pied

Forme physique et intellectuelle… Ne serait-ce pas là une manière détournée de parler de « un esprit sain dans un corps sain » ? Oui, en effet, mais à la sauce Folle autonomie…

Laissez-moi tout d’abord vous conter comment j’en suis arrivée à la réflexion qui va suivre.

Donnez-moi un plan, un parcours bien défini et je trouverais le moyen de me perdre. Absence du sens de l’orientation ? Pas plus que la moyenne. Non, c’est juste que les critères de ceux qui conçoivent les itinéraires ne correspondent pas aux miens. Je m’explique.

marche à pied parfait pour la forme physique
(crédit photo : Leunert)

« A 150 m prendre le chemin qui part à droite. Continuer sur 200 m. En haut du chemin… » C’est typiquement le genre d’explication qui ne me sert  à rien, sinon à me perdre. Et en même temps, me perdre j’adore ça ! mais pas tout le temps. N’abusons pas des bonnes choses. Continue reading Forme physique et intellectuelle par la marche à pied

Rendez-vous sur Hellocoton !

Contemplation, tout un art de vivre

Contemplation, tout un art de vivre published on Aucun commentaire sur Contemplation, tout un art de vivre

Contemplation, ou l’art de voir beaucoup, de voir la richesse infini, l’abondance de ce monde ! avec quasi rien, ou si peu de choses.

art de la contemplation
Tout l’art de la contemplation réside en peu de chose, car le bonheur est là, encore faut-il se l’accorder.

Quid de la contemplation

Dans la grande distribution, au rayon de la contemplation, on trouve souvent l’aspect irrationnel, puis philosophique, puis mystique associé à ce mot. La méditation vient également se serrer tout contre, là, bien au chaud, sous la protection de ce vocable englobant tellement de possibilités à lui tout seul.Continue reading Contemplation, tout un art de vivre

Rendez-vous sur Hellocoton !

Apprendre à dire : NON

Apprendre à dire : NON published on Aucun commentaire sur Apprendre à dire : NON

Apprendre, tellement à apprendre tout le temps, même sur des détails qui peuvent paraître dérisoires, surtout sur des détails qui peuvent paraître dérisoires ?

apprendre à choisir sa direction, oui ou non

Pour en revenir aux « bonnes âmes » de notre entourage, de notre voisinage, dont je parlais l’autre jour dans ma chronique Vivre sans voiture, en pleine campagne, à ces personnes toujours bien intentionnées à notre égard, toujours tellement attentionnées, prêtes à nous rendre service même quand nous n’avons rien demandé, surtout ! lorsque nous n’avons rien demandé. A ces personnes qui pensent presque à notre place, celles qui savent mieux que nous ce qui serait bon dans notre cas, celles prêtes à agir pour nous sortir du pétrin, celui que ces bons samaritains ont cru déceler dans notre façon de faire, dans notre comportement, sans penser que certains comportements puissent avoir un effet aux antipodes des leurs, donc toujours et encore uniquement sous l’éclairage de leurs angoisses et de leur nécessité intime. Pour en revenir à ces âmes charitables donc, il me faut narrer plus avant quelques anecdotes.

Continue reading Apprendre à dire : NON

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vivre sans voiture, en pleine campagne

Vivre sans voiture, en pleine campagne published on Un commentaire sur Vivre sans voiture, en pleine campagne

Vivre sans voiture, j’en rêvais, c’est maintenant chose faite. Pour beaucoup de personnes, de nos jours, pour être autonome il faut avoir son permis de conduire et la voiture qui va avec ! à plus forte raison si l’on vit en pleine campagne. J’y ai cru pendant un temps, c’est d’ailleurs pour cela que je me suis tardivement décidée à passer le permis de conduire – je l’ai eu en juin 2001, j’avais alors 37 ans.

rien de tel que la marche à pied pour vivre sans voiture

De ma famille, de l’éducation qu’elle m’a offerte, je n’ai jamais reçu la culture de la voiture. A la maison, nous n’avions pas de voiture. Nous vivions en banlieue parisienne, nul besoin de s’encombrer d’un véhicule pareil alors que tous les transports en commun nous tendaient les bras ! pour ce qui est des longs trajets tout du moins, pour le reste, nous utilisions tout simplement nos jambes, nous faisions de la marche à pied.

« Ne fais pas ça, Odile ! Tu vas le regretter !! » me serine le voisinage.

Continue reading Vivre sans voiture, en pleine campagne

Rendez-vous sur Hellocoton !Recherches utilisées pour trouver cet article :vivre en autonomie sans voiture

Primary Sidebar

Secondary Sidebar