Skip to content

L’économie de la connaissance : l’économie du XXIe siècle

L’économie de la connaissance : l’économie du XXIe siècle published on 6 commentaires sur L’économie de la connaissance : l’économie du XXIe siècle

Economie de la connaissance ? kesako encore que ce truc là… Lorsqu’il est question d’économie, en général, tout s’emballe, alors que des solutions existent, des idées se font jour. Explications : Les ressources de la planète s’épuisent – l’exemple type étant le pétrole -, le monde du « plus toujours plus » va mal, la décroissance est à la mode, et pourtant il y a une ressource intarissable en ce monde, une ressource pour l’économie, mais quelle est-elle ? Le savoir, la connaissance, voilà l’économie du XXIe siècle, l’économie de la connaissance. Est-ce une blague ? du tout, Idriss Aberkane (professeur, chercheur, chef d’entreprise, etc., voir son CV dans le lien ci-contre, sur son site, c’est impressionnant) nous expose cela au cours d’une conférence.

dans l'économie de la connaissance, la nature est notre maître
En 1900, Alphonse Mucha réalise un buste en bronze La Nature. Cette œuvre quasiment grandeur nature représente le visage d’une femme aux yeux mi-clos. Elle a été exposée lors de l’Exposition Universelle de cette même année. La nature est notre modèle, à nous de nous en inspirer, la connaissance nous vient de son observation, et ce depuis de nombreux siècles déjà, Léonard de Vinci (s’il ne fallait citer que lui) était un maître en la matière. L’économie de la connaissance, c’est l’économie suite à l’observation de la nature et de tout ce qu’elle a à nous apprendre. Oui la nature est bien faite. La course contre elle de ces dernières décennies était une folie, revenons à des valeurs saines, faisons un retour aux sources.

Renaissance 2.0

Continue reading L’économie de la connaissance : l’économie du XXIe siècle

Rendez-vous sur Hellocoton !

Racines, survivalisme, argent : entretien (2/3)

Racines, survivalisme, argent : entretien (2/3) published on Aucun commentaire sur Racines, survivalisme, argent : entretien (2/3)

Racines… dans le tout premier article de ce blog j’expliquais qu’à mes yeux, l’autonomie d’une personne est d’abord et avant tout au dedans. Si ce n’est pas le cas, penser devenir autonome, être libre, en ce bardant de gadgets ou d’engins plus sophistiqués les uns que les autres, oui, cela peut donner l’illusion de l’autonomie, de la liberté, mais une fois ces mêmes leurres retirés, il n’y a alors plus rien, la belle autonomie s’envole aussitôt (l’exemple type étant la voiture), notre capacité à nous débrouiller avec trois fois rien, avec l’aide de notre imagination, de notre corps, voilà me semble-t-il l’essentiel. Donc pour moi, oui, l’autonomie c’est d’abord et avant tout au dedans que cela se passe. Ensuite bien sûr, peuvent venir les gadgets et autres ustensiles en tout genre, mais en cas de perte ou de manque, cela ne gêne pas outre mesure, l’autonome saura pallier au manque, les autres non, ou avec d’énormes difficultés.

autonomie financière
Désapprendre pour mieux réapprendre, en matière d’argent, sur le chemin de l’autonomie, il y a tout à revoir.

Continue reading Racines, survivalisme, argent : entretien (2/3)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Primary Sidebar

Secondary Sidebar