Skip to content

Emission de carbone : un blog un arbre

Emission de carbone : un blog un arbre published on 4 commentaires sur Emission de carbone : un blog un arbre

Le taux d’émission de carbone fait régulièrement partie des sujets qui fâchent, quand ce n’est pas l’état de notre belle planète en général. Les uns hurlant après le réchauffement climatique, les autres clamant qu’ils existent depuis la nuit des temps ! Il y a ceux se lamentant sur la pollution toujours croissante, et ceux s’en souciant comme d’une guigne. Les uns s’évertuant à montrer qu’il faut sauver la planète de l’homme – l’homme étant ici le mal incarné -, les autres leur jetant à la figure que la planète n’a nullement besoin d’être sauvée (sachant prendre soin d’elle-même toute seule), alors que l’homme, si ! Tout ceci étant présenté exprès sous le jour de la dualité, histoire de bien secouer le cocotier ou le prunier, c’est comme vous voulez. Ce sont donc des assertions que nous avons tous eu l’occasion d’entendre autour de nous, entendre et/ou voir un peu partout sur le net en plus des paroles de notre entourage.

nous attirons ce que nous ressentons

Mettre de la conscience pour agir en conséquence

Ce qui est souvent oublié lors de ces joutes verbales, c’est combien les lieux où nous vivons, la terre sur laquelle nous sommes, nous rend ce que nous lui envoyons. Elle joue son rôle de miroir par rapport à notre façon de penser, de voir, de ressentir, d’agir, tout comme le fait autrui lors de nos relations les uns avec les autres. Ainsi, une personne étant en guerre permanente contre une autre parce qu’elle n’a pas le même avis qu’elle, ou une autre (voir la même) se rendant malade et étant dégoûtée de l’espèce humaine (dans le cas de : l’homme = le mal incarné), ne parlant qu’au nom de la planète et des animaux maltraités, que penser d’elles sinon qu’elles montrent combien elles sont en guerre avec elles-mêmes ? combien elles ne s’acceptent pas entièrement, combien elles ne s’aiment pas, souffrant atrocement au plus profond d’elles-mêmes car se faisant subir les pires sévices. Je ne veux pas dire là qu’il faille occulter les souffrances du monde animal dans un monde ou tout devient marchandise, je dis juste qu’il est nécessaire de voir tout ce qui est en jeu. Et c’est là que la phrase de Gandhi a toute sa place, tout son sens : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. » Continue reading Emission de carbone : un blog un arbre

Rendez-vous sur Hellocoton !

Forme physique et intellectuelle par la marche à pied

Forme physique et intellectuelle par la marche à pied published on 2 commentaires sur Forme physique et intellectuelle par la marche à pied

Forme physique et intellectuelle… Ne serait-ce pas là une manière détournée de parler de « un esprit sain dans un corps sain » ? Oui, en effet, mais à la sauce Folle autonomie…

Laissez-moi tout d’abord vous conter comment j’en suis arrivée à la réflexion qui va suivre.

Donnez-moi un plan, un parcours bien défini et je trouverais le moyen de me perdre. Absence du sens de l’orientation ? Pas plus que la moyenne. Non, c’est juste que les critères de ceux qui conçoivent les itinéraires ne correspondent pas aux miens. Je m’explique.

marche à pied parfait pour la forme physique
(crédit photo : Leunert)

« A 150 m prendre le chemin qui part à droite. Continuer sur 200 m. En haut du chemin… » C’est typiquement le genre d’explication qui ne me sert  à rien, sinon à me perdre. Et en même temps, me perdre j’adore ça ! mais pas tout le temps. N’abusons pas des bonnes choses. Continue reading Forme physique et intellectuelle par la marche à pied

Rendez-vous sur Hellocoton !

Multipotentialité : curiosité et adaptabilité

Multipotentialité : curiosité et adaptabilité published on 4 commentaires sur Multipotentialité : curiosité et adaptabilité

Dans notre société, la norme est à la spécialisation des tâches, des activités, des emplois, pourtant, il y a une autre approche qui ne se veut pas opposée mais complémentaire : la multipotentialité.

Souvent jugées instables, faibles, ayant besoin d’être canalisées – j’ai eu droit à cette remarque au cours de ma jeunesse -, avoir plusieurs cordes à son arc n’est en fait pas du tout bien vu dans notre environnement, alors que c’est à mon sens le gage d’un bon équilibre (à ce niveau le survivalisme l’a très bien compris) pour toute personne souhaitant gagner en autonomie.

la multipotentialité, la faim d'apprendre
Pourquoi se contraindre quand l’univers est si vaste ! (crédit photo WikiImages) – Nébuleuse de L’Aigle.

Au cours de mon enfance, j’ai voulu être infirmière, puéricultrice, professeur de travaux manuels (là c’était au collège parce qu’il fallait absolument choisir un métier), couturière (l’apprentissage que j’ai finalement choisi), costumière. Quand j’ai jeté mes années couture aux orties, je voulais écrire, j’avais cette prétention, celle d’être un écrivain (j’ai d’ailleurs fini par écrire un recueil d’histoires courtes et d’aphorismes). Là dessus je me suis décidée à faire mère au foyer car en agissant ainsi je pouvais m’offrir la chance de faire toutes les activités qui me passaient par la tête. Parce que oui, une mère au foyer est à la fois une puéricultrice, une infirmière, un médecin, un professeur de travaux manuels, une couturière, mais aussi ! une institutrice – oui je sais il faut dire professeur des écoles – car c’est moi qui ai appris à mes enfants à lire (la méthode semi-globale étant une abomination pure et simple), entre autre, une cuisinière, un maçon, un plombier, j’en passe et des meilleurs. J’ai donc opté pour une activité riche, rien que l’idée de m’enfermer dans une spécialisation, cela m’a toujours hérissé.Continue reading Multipotentialité : curiosité et adaptabilité

Rendez-vous sur Hellocoton !

Régénérer ses cellules : Pourquoi je rajeunis chaque jour un peu plus pendant que vous vieillissez tous

Régénérer ses cellules : Pourquoi je rajeunis chaque jour un peu plus pendant que vous vieillissez tous published on 2 commentaires sur Régénérer ses cellules : Pourquoi je rajeunis chaque jour un peu plus pendant que vous vieillissez tous

En 1986, le 26 avril, eu lieu une catastrophe nucléaire en Ukraine. Là, a été jeté dans l’atmosphère l’équivalent radioactif de 400 fois la bombe d’Hiroshima suite à la fusion du réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl. A l’époque, les politiques et les médias de France nous disaient de ne pas nous alarmer outre mesure, que le fameux nuage radioactif de Tchernobyl ne passerait pas la frontière ! Nous étions donc à l’abri, pas de soucis, braves gens. Oui mais, sauf que, nous connaissons la suite, une prolifération de cancers sur le territoire après la contamination des sols français. Il n’y avait pas plus de protection au niveau de nos frontières que de beurre en broche, tout circulait, passait au rythme du vent.

régénérer ses cellules
Structure cellulaire, globules rouge. (crédit photo geralt)

Pourquoi suis-je là à vous parler de cette catastrophe dans un article sur comment régénérer ses cellules, un article sur le rajeunissement, quel est le rapport ?

 

Notre corps n’a pas plus de frontière que la France n’en avait pour stopper le nuage radioactif de Tchernobyl

 

Pour se régénérer, nos cellules, notre corps, ont besoin de nourriture, d’aliments sains, or que faites-vous ? Vous ingérez ce que vous ne donneriez même pas à votre pire ennemi. Vous vous empoisonnez quotidiennement, oh pas uniquement par le biais de l’alimentation (je vais y revenir un peu plus loin) ! Non, l’humain a trouvé des techniques plus subtiles encore pour mieux se faire dépérir, se faire vieillir prématurément (ses cellules ne pouvant plus se régénérer correctement), se faire pourrir de l’intérieur tout en pensant rendre son apparence – ce que je nomme souvent des appâts rances – flatteuse.Continue reading Régénérer ses cellules : Pourquoi je rajeunis chaque jour un peu plus pendant que vous vieillissez tous

Rendez-vous sur Hellocoton !

Île paradisiaque, comment trouver la sienne ?

Île paradisiaque, comment trouver la sienne ? published on Aucun commentaire sur Île paradisiaque, comment trouver la sienne ?

S’il y a bien un cliché, une norme, qui ressort sur chaque site où je vais pour mes affaires en ligne, ou sur chaque groupe facebook traitant de l’affaire en question, ou tout simplement dans l’esprit de nombre de personne, une majorité sans doute,  s’il y a bien un cliché qui ressort dès qu’il est question d’argent et du confort que la fortune peut offrir dans l’imagerie populaire, c’est celui de l’île paradisiaque avec sa plage et sa mer bleu turquoise qui apparaît d’office, ou de la plage avec cocotiers, ou encore d’un étalon accompagné de sa bimbo sur une île paradisiaque un verre de cocktail à la main, quand ce n’est pas de la super voiture rouge dont je tairais le nom, ou d’une autre superbe voiture flambant neuve, voir d’un yacht, le tout toujours sur notre île paradisiaque. Mais comment définir réellement la nôtre, celle qui nous convient au plus profond, en dehors de toute idée préconçue ?

île paradisiaque pour la plupart des gens
Cocotiers, plage de sable fin, mer bleu turquoise, tout y est ! pour les vendeurs de rêves, pour l’imaginaire des potentiels nouveaux riches, comme pour l’imaginaire de ceux qui ne le seront jamais, riches. Soit le cliché type de la réussite pour beaucoup. (crédit photo tpsdave)

Continue reading Île paradisiaque, comment trouver la sienne ?

Rendez-vous sur Hellocoton !Recherches utilisées pour trouver cet article :quel île paradisiaque,trophée parodisiaque

Bilan investissement AIO après six mois

Bilan investissement AIO après six mois published on 3 commentaires sur Bilan investissement AIO après six mois

Suite à mon article Investissement participatif en crowdfunding du 15 avril 2016 – soit un peu plus de trois mois après mon inscription et donc mon premier versement puisque j’ai démarré l’aventure le 8 janvier 2016 – où je présentais AIO de Capital affaire, je reviens pour faire le bilan de ces six mois.

faire le bilan d'un compte
Dans toute chose un bilan est nécessaire, savoir trouver les points négatifs et les points positifs, tirer leçon de l’expérience et poursuivre son cheminement. Tout échec est une formidable rampe de lancement pour qui sait rebondir.


Continue reading Bilan investissement AIO après six mois

Rendez-vous sur Hellocoton !

Parcours initiatique

Parcours initiatique published on 3 commentaires sur Parcours initiatique

Parcours initiatique ou rite de passage, voilà des cheminements humains qui existent depuis des siècles et ce partout à travers le monde. Dans notre recherche sur nous-même, en plus des personnes inspirantes qui peuvent jalonner notre route, des rituels, des épreuves peuvent nous aider à mieux nous cerner, à mieux nous réaliser en tant qu’être humain avec un potentiel unique, être pleinement ce que nous sommes au plus profond, donner jour à ce qui sommeille peut-être encore.

dans le parcours initiatique la marelle a une place importante
Le jeu de la marelle de notre enfance a un sens bien plus profond que le simple fait de sauter à cloche pied d’une case à une autre. Plongeons-nous un instant dans ces significations, pour mieux guider nos pas et ceux de nos enfants.

 

Parcours initiatique : le labyrinthe et la marelle

Au cours de mon enfance, le père d’une amie me conseillait de veiller à bien garder les deux pieds sur terre et la tête dans les étoiles – en fait son langage était plus cru, il disait : « Veilles à avoir toujours les deux pieds dans la merde et la tête dans les étoiles » -, voilà en peu de mots de quoi trouver son équilibre dans la vie. Un savant dosage des choses terrestres et spirituelles nous place sur le parcours initiatique menant à la maturité, peu nous importe alors de battre les autres quand nous avons gagné par rapport à nous-mêmes, quand notre unification a eu lieu. A ce cheminement, l’homme a créé il y a bien longtemps le labyrinthe pour le représenter, puis un jeu : la marelle.Continue reading Parcours initiatique

Rendez-vous sur Hellocoton !Recherches utilisées pour trouver cet article :parcours initiatique religieux

S’émanciper du flux tendu

S’émanciper du flux tendu published on Aucun commentaire sur S’émanciper du flux tendu

Le flux tendu, le juste à temps gouverne notre façon de vivre dans notre quotidien, c’est la norme de nos pays dits civilisés. Mais, comment se fait-il que nous nous rendions ainsi tributaires de marchands, de commerçants pour (par exemple) nous alimenter ? Pourquoi se rendre si dépendant ?

prendre de la hauteur pour sortir des flux tendus
Notre ATTITUDE déterminera notre APTITUDE à prendre de L’ALTITUDE.

Entre attendre qu’une tierce personne vienne nous aider, toujours compter sur autrui pour nous dépanner, et décider de nous prendre en main pour pallier à tous problèmes, il y a un équilibre à trouver. Savoir doser notre prise en main sur les événements et notre impuissance manifeste selon les cas. Savoir renoncer à ce qui ne dépend pas de nous, notre liberté, notre émancipation, notre bonheur sont aussi à cette condition.Continue reading S’émanciper du flux tendu

Rendez-vous sur Hellocoton !

Contemplation, tout un art de vivre

Contemplation, tout un art de vivre published on Aucun commentaire sur Contemplation, tout un art de vivre

Contemplation, ou l’art de voir beaucoup, de voir la richesse infini, l’abondance de ce monde ! avec quasi rien, ou si peu de choses.

art de la contemplation
Tout l’art de la contemplation réside en peu de chose, car le bonheur est là, encore faut-il se l’accorder.

Quid de la contemplation

Dans la grande distribution, au rayon de la contemplation, on trouve souvent l’aspect irrationnel, puis philosophique, puis mystique associé à ce mot. La méditation vient également se serrer tout contre, là, bien au chaud, sous la protection de ce vocable englobant tellement de possibilités à lui tout seul.Continue reading Contemplation, tout un art de vivre

Rendez-vous sur Hellocoton !

Nausée, mon amie

Nausée, mon amie published on Aucun commentaire sur Nausée, mon amie

Quand la nausée pointe le bout de son nez, que tout se met à tanguer au fond de moi, quand ma vision en devient trouble – voir glauque – sur tout ce que je peux regarder ou penser, pas besoin de chercher bien longtemps pour savoir que j’avale plus que de raison, telle une boulimique. Lorsque je parle d’avaler, c’est à prendre sous la forme de la matière lors d’un repas, mais plus encore, sous la forme des informations, des idées, des discussions, des remarques d’autrui.

nausée, tout tangue, devient flou
Continue reading Nausée, mon amie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Primary Sidebar

Secondary Sidebar