Skip to content

Vivre sans lunettes et retrouver la vue

Vivre sans lunettes et retrouver la vue published on 4 commentaires sur Vivre sans lunettes et retrouver la vue

Vivre sans lunettes j’en parlais déjà dans Vivre hors du système, tout en n’ayant pas développé – en dehors de cette prise de conscience que nos lunettes sont ni plus ni moins des béquilles dont nous nous passerions bien pour retrouver notre santé oculaire – comment s’y prendre, à savoir quels types d’exercices pratiquer pour retrouver une bonne vision. Car oui, c’est comme après une fracture, après la période plâtre vient la période rééducation, exercice physique, eh bien c’est exactement la même chose pour nos yeux. Après les avoir contraint pendant des mois, voir des années ! à se comporter comme des assistés, avec nos béquilles oculaires, nos lunettes ou nos verres de contact, nos lentilles, vient le temps de la prise en main et de la gymnastique que nous pouvons tous faire, chez nous ou n’importe où ailleurs, quelques minutes par-ci par-là seront toujours ça de gagné. Et pour se faire, il y a un livre que j’avais acheté en 1989 et que j’ai ressorti : La santé de vos yeux de A. et J. Passebecq.

rééducation visuelle et régénération oculaire par les méthodes naturelles
Quatrième de couverture Les troubles de la vue et les maladies des yeux sont de plus en plus fréquents et durables malgré l’importance croissante des moyens médicaux et chirurgicaux mis en oeuvre. Ce livre s’adresse donc à tous ceux qui connaissent de tels problèmes ou souhaitent les éviter : – Troubles de l’accommodation : astigmatisme, hypermétropie, myopie, presbytie, strabisme, etc. ; – Maladies des yeux : conjonctivite, blépharite, cataracte, glaucome, iritis, rétinite, névrite optique, kératite, taches toxiques, atrophies du nerf optique, etc. Les lunettes ne résolvent pas en profondeur le problème des troubles de l’accommodation qu’au contraire elles encouragent, conduisant ainsi à une aggravation progressive par accoutumance. La méthode de gymnastique des yeux ici présentée, dérivée des travaux du docteur Bates (U.S.A.) – dont les auteurs ont été les élèves directs – permet une rééducation oculaire efficace, aux effets profonds et durables. Les maladies des yeux sont ici traitées par les méthodes naturelles alimentation, régime hygiéniste, désintoxication, hygiène générale et mentale, gymnastique et exercices oculaires, etc. qui rendront d’immenses services dans la plupart des troubles affectant les organes de la vue, même dans des situations réputées incurables. Les problèmes des accidents d’urgence (brûlures, coups, corps étrangers …), ceux de la santé des yeux de vos enfants et des personnes âgées sont également abordés d’une manière pratique. La conception humaniste, large et synthétique de ce guide permet d’affirmer qu’il est actuellement sans équivalent en langue française. Trente années d’expérience y sont synthétisées.

Ce livre a été pour moi un élément majeur de ma compréhension du processus, et ce même si à l’époque je n’avais pas appliqué en détail tout ce qu’il propose. Continue reading Vivre sans lunettes et retrouver la vue

Rendez-vous sur Hellocoton !Recherches utilisées pour trouver cet article :autonomie spirituelle livre,exercices pour retrouver la vue

Épigénétique, la science de la pensée

Épigénétique, la science de la pensée published on 2 commentaires sur Épigénétique, la science de la pensée

L’épigénétique provoque un chambardement complet dans le monde médical, dans le monde de la science, de la recherche. L’effet placebo après avoir été considéré longtemps comme une douce plaisanterie, pour ne pas dire une niaiserie, un attrape nigaud, un truc d’un usage pour simplets, trouve aujourd’hui ses lettres de noblesse grâce à nombre de chercheurs, de scientifiques. L’effet nocebo dont on ne parle jamais mais qui agit pourtant tout autant prend aussi d’un  seul coup toute son importance.

Le Docteur Bruce H. Lipton, biologiste cellulaire, a enseigné à l’école de médecine de l’université du Wisconsin et a ensuite fait des recherches à l’université de Stanford ; il s’est consacré à des recherches sur les cellules souches et la membrane cellulaire qui ont joué un rôle de premier plan dans le développement de l’épigénétique, la discipline scientifique explorant l’influence de l’environnement sur l’ADN, soit l’art de sortir de la victimisation, du « tout ça c’est rien que de la faute des gènes. »

livre de Bruce H. Lipton sur l'épigénétique
Cette synthèse des dernières recherches les plus poussées en biologie cellulaire et en physique quantique est profondément porteuse d’espoir et acclamée comme une découverte majeure démontrant qu’il est possible de changer notre corps en modifiant notre façon de penser. (extrait de la quatrième de couverture)

Le Docteur Bruce H. Lipton donc, fort de ses découvertes, a écrit un livre de vulgarisation pour expliquer au commun des mortels ce qu’il en était au juste : Biologie des croyances – Comment affranchir la puissance de la conscience de la matière et des miracles.Continue reading Épigénétique, la science de la pensée

Rendez-vous sur Hellocoton !

Régénérer ses cellules : Pourquoi je rajeunis chaque jour un peu plus pendant que vous vieillissez tous

Régénérer ses cellules : Pourquoi je rajeunis chaque jour un peu plus pendant que vous vieillissez tous published on 2 commentaires sur Régénérer ses cellules : Pourquoi je rajeunis chaque jour un peu plus pendant que vous vieillissez tous

En 1986, le 26 avril, eu lieu une catastrophe nucléaire en Ukraine. Là, a été jeté dans l’atmosphère l’équivalent radioactif de 400 fois la bombe d’Hiroshima suite à la fusion du réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl. A l’époque, les politiques et les médias de France nous disaient de ne pas nous alarmer outre mesure, que le fameux nuage radioactif de Tchernobyl ne passerait pas la frontière ! Nous étions donc à l’abri, pas de soucis, braves gens. Oui mais, sauf que, nous connaissons la suite, une prolifération de cancers sur le territoire après la contamination des sols français. Il n’y avait pas plus de protection au niveau de nos frontières que de beurre en broche, tout circulait, passait au rythme du vent.

régénérer ses cellules
Structure cellulaire, globules rouge. (crédit photo geralt)

Pourquoi suis-je là à vous parler de cette catastrophe dans un article sur comment régénérer ses cellules, un article sur le rajeunissement, quel est le rapport ?

 

Notre corps n’a pas plus de frontière que la France n’en avait pour stopper le nuage radioactif de Tchernobyl

 

Pour se régénérer, nos cellules, notre corps, ont besoin de nourriture, d’aliments sains, or que faites-vous ? Vous ingérez ce que vous ne donneriez même pas à votre pire ennemi. Vous vous empoisonnez quotidiennement, oh pas uniquement par le biais de l’alimentation (je vais y revenir un peu plus loin) ! Non, l’humain a trouvé des techniques plus subtiles encore pour mieux se faire dépérir, se faire vieillir prématurément (ses cellules ne pouvant plus se régénérer correctement), se faire pourrir de l’intérieur tout en pensant rendre son apparence – ce que je nomme souvent des appâts rances – flatteuse.Continue reading Régénérer ses cellules : Pourquoi je rajeunis chaque jour un peu plus pendant que vous vieillissez tous

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vivre sans soutien-gorge : ma responsabilité, ma santé

Vivre sans soutien-gorge : ma responsabilité, ma santé published on 8 commentaires sur Vivre sans soutien-gorge : ma responsabilité, ma santé

Je ne porte plus de soutien-gorge depuis sept mois. Après avoir supprimé les petites culottes et avoir découvert grâce à cela le flux instinctif libre, il était logique que je me débarrasse des soutifs ! Ma liberté de mouvement en dépendait, mon bien-être personnel itou. Cela faisait plusieurs années que je me baladais avec des résidus de soutiens-gorge, comprendre par là qu’ils faisaient plus office de décoration qu’autre chose, ils étaient complètement détendus et comme je n’avais aucune envie d’en acheter de nouveaux, la transition était toute trouvée, je bazardais le tout ! Et puis, comme à chaque fois que je décide quelque chose, voilà que je découvre les dessous des dessous, enfin des soutiens-gorge, soit encore une histoire de béquilles, je choisissais une fois de plus de vivre hors du système.

Donc dans la série désapprendre pour mieux réapprendre et agir, voici comment une norme créée de toute pièce soit disant pour le bien des femmes, porter un soutien-gorge, se révèle être la première cause de l’affaissement des seins. Nos béquilles mammaires que sont les soutiens-gorge ne font qu’atrophier chaque jour un peu plus notre poitrine !

« L’on habitue les jeunes filles à porter un soutien-gorge beaucoup trop tôt. Petit à petit, les seins prennent du poids et, comme ils sont maintenus, les tissus de soutien ne se développent pas. Par la suite, les femmes ne peuvent plus s’en passer, car elles estiment avoir mal et les seins qui tombent. Il faut savoir que celles qui n’en ont jamais porté ne constatent pas ce phénomène. » Jean-Denis ROUILLON médecin-chercheur à l’université de Franche-Comté (il mène une étude à ce sujet depuis 1997, en 2006 et 2009 paraissaient ses travaux).

vivre sans soutien-gorge
C’est au cours du mouvement hippie que certaines femmes ont décidé d’abandonner leur soutien-gorge. En septembre 1968, le mouvement féministe New York Radical Woman protesta contre l’élection de Miss America à Atlantic City en jetant des accessoires féminins et des soutiens-gorge dans une poubelle. Elles voulaient initialement les brûler, mais n’en ont pas obtenu le droit, en réalité elles les ont simplement jetés dans une « poubelle de la liberté ». Cette manifestation est devenue une légende urbaine de femmes brûlant leurs soutien-gorges dans la rue. « Le soutien-gorge est perçu comme un symbole d’une oppression subie par les femmes sans même qu’elles ne s’en rendent compte. Le signe qu’elles ont été séduites par des rituels esthétiques et contraintes de se conformer à l’idéal imposé par la société. »

Continue reading Vivre sans soutien-gorge : ma responsabilité, ma santé

Rendez-vous sur Hellocoton !Recherches utilisées pour trouver cet article :vivre sans soutien gorges,les femmes sans soutien,folleautonomie,fille sans soutien et slip,fille sans soutien gorge oui ou non,je ne porte plus de soutien gorge,sans soutifs,tribu fille petite sein,unefillesenssoutien,video femmes sans soutien gorges

Flux instinctif libre : règles sans protections

Flux instinctif libre : règles sans protections published on 2 commentaires sur Flux instinctif libre : règles sans protections

Flux instinctif libre, qu’est-ce que c’est encore que ça ? S’il y a bien un domaine dans lequel toutes les femmes ont besoin de se sentir à leur aise, bien dans leur corps, c’est lors de la venu des règles, lors de la venu des menstruations. Et pour prétendre être autonome en ces périodes là, il ne faut évidemment pas se retrouver dépendante d’objets divers comme des tampons ou serviettes hygiéniques (peu importe la marque, bio ou pas bio), voir d’une coupe menstruelle (cup) !  pour les jeunes qui découvrent leurs premières règles, comme pour les autres femmes. Il n’y a rien de plus pénible que de s’apercevoir que c’est lors d’une balade champêtre décidée à la dernière minute que vous vous retrouvez avec le début de vos règles (« mais elles ne devaient commencer que demain ! ») et que votre précieux sac à main n’est pas là pour vous sortir de cette galère. Ou encore, le placard est vide et paf ! ben voilà la grande marrée rouge qui s’en vient et que zut de crotte de bique, j’ai donné l’autre jour les derniers tampons qui me restaient à une amie de passage, amie qui justement n’en avait plus sur elle et depuis, bah j’ai oublié d’en racheter…

flux instinctif libre
Une autre façon de vivre sa vie de femme fertile, dans la tranquillité, la paix intérieure.

Car est ainsi faite la norme dans nos pays dits civilisés, toute femme bien éduquée se doit d’avoir sa panoplie anti-fuite, sa « couche » intérieure ou extérieure, voir sa coupe menstruelle (plus récemment). Sortir de l’incontinence colporté comme un dogme de mère en fille, et ce depuis des générations, voilà un défi de taille et qui en vaut la peine ! Continue reading Flux instinctif libre : règles sans protections

Rendez-vous sur Hellocoton !

Nausée, mon amie

Nausée, mon amie published on Aucun commentaire sur Nausée, mon amie

Quand la nausée pointe le bout de son nez, que tout se met à tanguer au fond de moi, quand ma vision en devient trouble – voir glauque – sur tout ce que je peux regarder ou penser, pas besoin de chercher bien longtemps pour savoir que j’avale plus que de raison, telle une boulimique. Lorsque je parle d’avaler, c’est à prendre sous la forme de la matière lors d’un repas, mais plus encore, sous la forme des informations, des idées, des discussions, des remarques d’autrui.

nausée, tout tangue, devient flou
Continue reading Nausée, mon amie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vivre hors du système

Vivre hors du système published on Aucun commentaire sur Vivre hors du système

Vivre sans béquilles, ne pas se laisser atrophier

Vivre hors système cela sous entend beaucoup de choses, ici je vais parler de ce qui est devenu une norme, une mode même ! porter des lunettes.

Depuis l’âge de trois ans je porte des lunettes. Mon enfance a été jalonnée par les séances de rééducations pour les yeux, j’en ai plusieurs centaines à mon actif car étalées sur plusieurs années à raison d’une séance par semaine – ça, plus un bandeau sur un œil pour faire travailler l’autre jugé plus fainéant, à porter tous les jours pendant un temps bien précis, donc aussi à l’école -, puis par une opération des yeux, enfin d’un œil, histoire de remettre en place un léger strabisme convergent.

vivre avec ou sans lunettes

Continue reading Vivre hors du système

Rendez-vous sur Hellocoton !Recherches utilisées pour trouver cet article :vivre hors du système,vivre en dehors du système,vivre hors système,etre en dehors du système

Primary Sidebar

Secondary Sidebar