Skip to content

Confiance en soi, maîtrise de soi

Confiance en soi, maîtrise de soi published on 2 commentaires sur Confiance en soi, maîtrise de soi

Avoir confiance en soi, voilà bien une nécessité pour bien traverser l’existence. Et c’est drôle quand on y pense, de ce chemin depuis notre petite enfance, et de ce besoin que nous avons par la suite, de retrouver cette confiance qui était innée. Parce que oui, au départ, le petit enfant est pleinement confiant, que ce soit face aux autres tout comme au plus profond de lui-même. La méfiance, le doute – de soi, et du coup aussi des autres -, n’apparaissent que suite à une violence envers lui, envers ce petit qui ne connait encore rien de la vie. Lorsque la violence et l’incompréhension s’installent, la perte de la confiance en soi et en les autres suit d’office ! D’ailleurs, si l’on y réfléchit bien, le fonctionnement est exactement le même qu’avec l’amour de soi et l’amour des autres (amour qui était aussi inné). Nous ne savons pas aimer les autres tant que nous ne nous aimons pas nous-mêmes. Nous ne savons pas avoir confiance en autrui tant que nous n’avons pas confiance en nous-mêmes.

avoir confiance en soi
Pour être prêt à relever des défis, il faut un certain goût de l’effort et du dépassement de soi, une bonne dose de confiance en soi. (crédit photo 422737)

Nous savions pourtant recevoir les ondes envoyées par autrui, et si ces ondes sont négatives, nous nous mettions alors à nous égosiller dans les bras maternels. Le petit sent les choses, il ne les exprime pas avec des mots, il s’exprime comme il peut, avec les moyens du bord. Et si sa mère le réconforte, il sait au fond de lui que tout va bien, sa confiance reste intacte. Mais si sa mère le place dans les bras de celui ou celle qui provoque ses hurlements, sans doute perd-il à ce moment là toute confiance ? dépendant qu’il est des grands qui l’entourent.Continue reading Confiance en soi, maîtrise de soi

Régénérer ses cellules : Pourquoi je rajeunis chaque jour un peu plus pendant que vous vieillissez tous

Régénérer ses cellules : Pourquoi je rajeunis chaque jour un peu plus pendant que vous vieillissez tous published on 2 commentaires sur Régénérer ses cellules : Pourquoi je rajeunis chaque jour un peu plus pendant que vous vieillissez tous

En 1986, le 26 avril, eu lieu une catastrophe nucléaire en Ukraine. Là, a été jeté dans l’atmosphère l’équivalent radioactif de 400 fois la bombe d’Hiroshima suite à la fusion du réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl. A l’époque, les politiques et les médias de France nous disaient de ne pas nous alarmer outre mesure, que le fameux nuage radioactif de Tchernobyl ne passerait pas la frontière ! Nous étions donc à l’abri, pas de soucis, braves gens. Oui mais, sauf que, nous connaissons la suite, une prolifération de cancers sur le territoire après la contamination des sols français. Il n’y avait pas plus de protection au niveau de nos frontières que de beurre en broche, tout circulait, passait au rythme du vent.

régénérer ses cellules
Structure cellulaire, globules rouge. (crédit photo geralt)

Pourquoi suis-je là à vous parler de cette catastrophe dans un article sur comment régénérer ses cellules, un article sur le rajeunissement, quel est le rapport ?

 

Notre corps n’a pas plus de frontière que la France n’en avait pour stopper le nuage radioactif de Tchernobyl

 

Pour se régénérer, nos cellules, notre corps, ont besoin de nourriture, d’aliments sains, or que faites-vous ? Vous ingérez ce que vous ne donneriez même pas à votre pire ennemi. Vous vous empoisonnez quotidiennement, oh pas uniquement par le biais de l’alimentation (je vais y revenir un peu plus loin) ! Non, l’humain a trouvé des techniques plus subtiles encore pour mieux se faire dépérir, se faire vieillir prématurément (ses cellules ne pouvant plus se régénérer correctement), se faire pourrir de l’intérieur tout en pensant rendre son apparence – ce que je nomme souvent des appâts rances – flatteuse.Continue reading Régénérer ses cellules : Pourquoi je rajeunis chaque jour un peu plus pendant que vous vieillissez tous

Monnaie : 4 comptes pour la diversifier !

Monnaie : 4 comptes pour la diversifier ! published on 4 commentaires sur Monnaie : 4 comptes pour la diversifier !

Laissez-moi vous raconter une mésaventure qui m’est arrivée il y a un peu plus d’une vingtaine d’années. Je vivais alors avec mon ex-mari, nous venions de nous installer en Normandie et étions mariés depuis un an. Ce qu’il est important de noter ici, c’est, quoi que vous ayez fait comme énormités au cours de votre jeunesse, il y a de fortes chances pour qu’elles vous rattrapent très vite une fois l’âge adulte venu. Nous étions donc dans notre abri de jardin (en guise de maison) pendant que nous construisions notre maison de nos mains lorsque soudain, je découvre non sans stupeur que notre compte joint est bloqué, verrouillé, aucun mouvement possible. Nous avions des crédits à rembourser, la nourriture à acheter, les factures à payer, et rien, mais rien de rien ne pouvait se faire. Le compte avait été bloqué par décision de justice sans que nous en soyons au courant.

différents comptes, plusieurs tirelires pour votre monnaie
Toujours veiller à avoir plusieurs comptes, ne pas dépendre d’un seul lieu pour ses finances, en plus de veiller à diversifier son type de monnaie. (crédit photo Alexas_Fotos)

Pourquoi ? suite aux stupidités d’un jeune homme (mon mari) des années plus tôt. Il fréquentait alors d’autres jeunes en mal d’occupations dans la vie, et qui n’avaient rien trouvé de mieux que de voler des auto-radio dans des voitures ! et mon mari dans tout cela ? Continue reading Monnaie : 4 comptes pour la diversifier !

Evénement interblogueurs : Avoir enfin confiance en soi

Evénement interblogueurs : Avoir enfin confiance en soi published on 21 commentaires sur Evénement interblogueurs : Avoir enfin confiance en soi

Aller de blog en blog c’est toujours intéressant, c’est l’occasion de faire de nouvelles découvertes, d’appréhender d’autres façons de percevoir les choses, c’est aussi parfois un tremplin pour rencontrer physiquement des personnes que vous n’auriez jamais eu l’occasion de rencontrer sans cela. Hier, au cours de ma balade bloguesque, je suis tombée sur une citation qui m’a laissée bouche bée : « Un oiseau sur un arbre n’a jamais peur que la branche casse parce que sa confiance n’est pas dans la branche, mais dans ses propres ailes… » J’étais à la fois éberluée devant une telle logique imparable et devant la beauté de l’image. Oui, la confiance en soi, vaste sujet s’il en est. Un sujet qui concerne tout le monde, à un moment ou à un autre. Alors soudain m’est venue une idée. Puisque je venais de trouver cette phrase magnifique sur un blog (merci Séverine), j’allais à mon tour la proposer à mes lecteurs, tout en donnant la possibilité à chacun de la développer à sa manière.

Je vous propose de participer à un événement interblogueurs sur le thème : « Avoir enfin confiance en soi »

événement Avoir confiance en soi

Comment fonctionne cet événement interblogueurs ?

1. Qui peut participer ?

Tout le monde peut participer, il vous suffit d’avoir un blog ou un site sur lequel vous pouvez publier votre article – peu importe le thème de votre blog, le sujet est assez vaste pour entrer dans tous les cas de figures : témoignage, trucs et astuces, livre à conseiller, cheminement, défi, etc. – et de respecter les règles qui suivent.

2. Quelle est la date limite pour participer ?

Votre article doit être publié et votre email envoyé avant le jeudi 15 septembre 2016 à 23H59 (heure de Paris).

3. Comment participer ?

  • Votre article doit faire au minimum 500 mots, et être écrit en français.
  • Il doit porter sur le sujet “Avoir enfin confiance en soi” et ne pas être hors sujet.
  • Le texte doit être unique, ne jamais avoir été publié avant, même partiellement. 
  • Il ne peut pas contenir de liens affiliés.
  • Il doit contenir un lien vers cette page.
  • Ecrire et publier l’article sur votre blog.
  • M’envoyer un mail (voir adresse plus bas) avec le lien vers votre article.

4. Mon article récapitulatif

  • Après avoir récolté tous les articles participants, j’écrirai un article fin septembre qui récapitulera l’ensemble de vos textes sur avoir enfin confiance en soi.
  • Je mettrai un petit extrait de votre article, puis un lien vers celui-ci, pour inviter les lecteurs à lire la suite sur votre blog.

Rappel des règles à respecter

  • Ecrire un article sur le sujet suivant : « Avoir enfin confiance en soi » (et bien sûr ne pas être hors sujet).
  • L’article ne doit pas être retrouvé ailleurs, ni avant l’événement, ni après. Ne pas reprendre non plus une partie d’un texte existant.
  • Il ne peut pas contenir de liens affiliés.
  • Ecrire au minimum 500 mots.
  • Ne pas faire de fautes d’orthographe.
  • Publier l’article sur votre blog.
  • M’envoyer un email à odilejacquemet(at)folleautonomie.com avec le lien vers votre article.
  • Placer un paragraphe en bas de votre article avec un lien sur cette page : http://folleautonomie.com/evenement-interblogueurs-avoir-confiance-en-soi/ ‎Exemple de paragraphe que vous pouvez écrire dans votre article :

Cet article participe à l’événement interblogueurs “Avoir enfin confiance en soi” sur le blog Folle autonomie.

C’est à vous !

Vous avez jusqu’au jeudi 15 septembre 2016 à 23H59 pour publier votre article et m’envoyer votre email avec votre lien.

Que pensez-vous de cet événement interblogueurs ? Ecrire un article sur avoir enfin confiance en soi vous donne-t-il confiance en vous pour vous y mettre ? est-ce l’occasion de vous lancer un défi ? (si vous avez des questions, posez-les dans les commentaires)

Alors, allez hop ! à vos claviers !!! J’ai hâte de vous lire. 🙂

Obsession maladive pour certains, création géniale pour d’autres

Obsession maladive pour certains, création géniale pour d’autres published on 2 commentaires sur Obsession maladive pour certains, création géniale pour d’autres

Il ne savait pas que c’était impossible, alors il l’a fait. Il y a des hommes comme ça, qui réalisent des œuvres d’art, des monuments, de l’exceptionnel, des objectifs élevés. Sont-ils pour autant des surhommes ? Ont-ils des dons particuliers que les autres n’ont pas ? Les autres sont-ils voués à l’éternelle petitesse, au train-train quotidien ? Est-ce le karma, la destinée ? Non, c’est juste la FOI, et cette force d’agir chevillée au corps inspirée par cette foi, sans elle, rien de grand n’apparaîtra, quelque soit le domaine dans lequel chacun décide d’agir.

le créateur de la cathédrale nuestra senora del pilar
Justo Gallego Martínez

L’obsession d’une vie

Continue reading Obsession maladive pour certains, création géniale pour d’autres

Vivre sans soutien-gorge : ma responsabilité, ma santé

Vivre sans soutien-gorge : ma responsabilité, ma santé published on 4 commentaires sur Vivre sans soutien-gorge : ma responsabilité, ma santé

Je ne porte plus de soutien-gorge depuis sept mois. Après avoir supprimé les petites culottes et avoir découvert grâce à cela le flux instinctif libre, il était logique que je me débarrasse des soutifs ! Ma liberté de mouvement en dépendait, mon bien-être personnel itou. Cela faisait plusieurs années que je me baladais avec des résidus de soutiens-gorge, comprendre par là qu’ils faisaient plus office de décoration qu’autre chose, ils étaient complètement détendus et comme je n’avais aucune envie d’en acheter de nouveaux, la transition était toute trouvée, je bazardais le tout ! Et puis, comme à chaque fois que je décide quelque chose, voilà que je découvre les dessous des dessous, enfin des soutiens-gorge, soit encore une histoire de béquilles, je choisissais une fois de plus de vivre hors du système.

Donc dans la série désapprendre pour mieux réapprendre et agir, voici comment une norme créée de toute pièce soit disant pour le bien des femmes, porter un soutien-gorge, se révèle être la première cause de l’affaissement des seins. Nos béquilles mammaires que sont les soutiens-gorge ne font qu’atrophier chaque jour un peu plus notre poitrine !

« L’on habitue les jeunes filles à porter un soutien-gorge beaucoup trop tôt. Petit à petit, les seins prennent du poids et, comme ils sont maintenus, les tissus de soutien ne se développent pas. Par la suite, les femmes ne peuvent plus s’en passer, car elles estiment avoir mal et les seins qui tombent. Il faut savoir que celles qui n’en ont jamais porté ne constatent pas ce phénomène. » Jean-Denis ROUILLON médecin-chercheur à l’université de Franche-Comté (il mène une étude à ce sujet depuis 1997, en 2006 et 2009 paraissaient ses travaux).

vivre sans soutien-gorge
C’est au cours du mouvement hippie que certaines femmes ont décidé d’abandonner leur soutien-gorge. En septembre 1968, le mouvement féministe New York Radical Woman protesta contre l’élection de Miss America à Atlantic City en jetant des accessoires féminins et des soutiens-gorge dans une poubelle. Elles voulaient initialement les brûler, mais n’en ont pas obtenu le droit, en réalité elles les ont simplement jetés dans une « poubelle de la liberté ». Cette manifestation est devenue une légende urbaine de femmes brûlant leurs soutien-gorges dans la rue. « Le soutien-gorge est perçu comme un symbole d’une oppression subie par les femmes sans même qu’elles ne s’en rendent compte. Le signe qu’elles ont été séduites par des rituels esthétiques et contraintes de se conformer à l’idéal imposé par la société. »

Continue reading Vivre sans soutien-gorge : ma responsabilité, ma santé

Île paradisiaque, comment trouver la sienne ?

Île paradisiaque, comment trouver la sienne ? published on Aucun commentaire sur Île paradisiaque, comment trouver la sienne ?

S’il y a bien un cliché, une norme, qui ressort sur chaque site où je vais pour mes affaires en ligne, ou sur chaque groupe facebook traitant de l’affaire en question, ou tout simplement dans l’esprit de nombre de personne, une majorité sans doute,  s’il y a bien un cliché qui ressort dès qu’il est question d’argent et du confort que la fortune peut offrir dans l’imagerie populaire, c’est celui de l’île paradisiaque avec sa plage et sa mer bleu turquoise qui apparaît d’office, ou de la plage avec cocotiers, ou encore d’un étalon accompagné de sa bimbo sur une île paradisiaque un verre de cocktail à la main, quand ce n’est pas de la super voiture rouge dont je tairais le nom, ou d’une autre superbe voiture flambant neuve, voir d’un yacht, le tout toujours sur notre île paradisiaque. Mais comment définir réellement la nôtre, celle qui nous convient au plus profond, en dehors de toute idée préconçue ?

île paradisiaque pour la plupart des gens
Cocotiers, plage de sable fin, mer bleu turquoise, tout y est ! pour les vendeurs de rêves, pour l’imaginaire des potentiels nouveaux riches, comme pour l’imaginaire de ceux qui ne le seront jamais, riches. Soit le cliché type de la réussite pour beaucoup. (crédit photo tpsdave)

Continue reading Île paradisiaque, comment trouver la sienne ?

Racines, survivalisme, argent : entretien (2/3)

Racines, survivalisme, argent : entretien (2/3) published on Aucun commentaire sur Racines, survivalisme, argent : entretien (2/3)

Racines… dans le tout premier article de ce blog j’expliquais qu’à mes yeux, l’autonomie d’une personne est d’abord et avant tout au dedans. Si ce n’est pas le cas, penser devenir autonome, être libre, en ce bardant de gadgets ou d’engins plus sophistiqués les uns que les autres, oui, cela peut donner l’illusion de l’autonomie, de la liberté, mais une fois ces mêmes leurres retirés, il n’y a alors plus rien, la belle autonomie s’envole aussitôt (l’exemple type étant la voiture), notre capacité à nous débrouiller avec trois fois rien, avec l’aide de notre imagination, de notre corps, voilà me semble-t-il l’essentiel. Donc pour moi, oui, l’autonomie c’est d’abord et avant tout au dedans que cela se passe. Ensuite bien sûr, peuvent venir les gadgets et autres ustensiles en tout genre, mais en cas de perte ou de manque, cela ne gêne pas outre mesure, l’autonome saura pallier au manque, les autres non, ou avec d’énormes difficultés.

autonomie financière
Désapprendre pour mieux réapprendre, en matière d’argent, sur le chemin de l’autonomie, il y a tout à revoir.

Continue reading Racines, survivalisme, argent : entretien (2/3)

Recycler, ou comment prendre soin de la planète tout en gagnant de l’argent !

Recycler, ou comment prendre soin de la planète tout en gagnant de l’argent ! published on 2 commentaires sur Recycler, ou comment prendre soin de la planète tout en gagnant de l’argent !

Recycler, voilà un mot très dans l’air du temps, en effet, nous nous devons de recycler nos détritus, nous qui sommes devenus avec le temps des consommateurs fous habitués à acheter puis à jeter toutes sortes de produits, toutes sortes d’emballages.

recycler les déchets
Nos sociétés dites évoluées croulent sous les déchets de toutes sortes, plastiques en tête. Nos océans, nos rivières, nos fleuves, l’espace même n’y échappe pas, alors prenons les choses en main, AGISSONS, RECYCLONS.

En janvier 2016 je découvrais un monde jusqu’alors inconnu de moi, un monde permettant de gagner de l’argent sur Internet, et dans ce monde se trouvait une entreprise nommée Recyclix, une entreprise de recyclage des plastiques utilisant le financement participatif, le crowdfunding, une stratégie de développement en appelant aux personnes comme vous et moi au lieu d’en appeler aux banques. Quelle ne fut pas ma joie, pouvoir participer à l’essor d’une entreprise, entreprise participant elle-même à l’essor d’un monde moins pollué, et ! participant à l’essor financier de ceux qui décident  de participer à leur essor. La boucle était bouclée, un beau cercle vertueux en vue, du gagnant-gagnant à tous les niveaux.Continue reading Recycler, ou comment prendre soin de la planète tout en gagnant de l’argent !

Abondance financière d’ici un an, et publier ici l’avancée de ce défi, voilà mon projet fou

Abondance financière d’ici un an, et publier ici l’avancée de ce défi, voilà mon projet fou published on Aucun commentaire sur Abondance financière d’ici un an, et publier ici l’avancée de ce défi, voilà mon projet fou

Abondance financière, oui, mais je vais tout d’abord me présenter pour ceux qui ne me connaissent pas. Odile Jacquemet, j’ai 52 ans, je suis sans emploi, et ce volontairement, car j’ai fait carrière – je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas utiliser cette expression dans mon cas, qui est aussi celui de nombre d’autres femmes – chez moi, comme mère au foyer. J’ai élevé 4 enfants. Plus précisément encore, j’ai travaillé en tout trois années au cours de ma vie, trois années en tant que salariée (habilleuse couturière de théâtre, travail du soir la plupart du temps), dont une année où j’ai cumulé mon emploi salarié et la création d’une entreprise individuelle (travail du jour, entreprise pour laquelle j’ai déposé le bilan au bout d’un an, premier défi raté). Ensuite, j’ai élevée mes quatre enfants, j’ai donc été mère au foyer pendant 27 ans ! si ce n’est pas une belle carrière ça, je me demande ce que c’est…

objectif abondance financière
Avoir foi en soi, en ses projets, un élément majeur qui met tout en place ! cette foi. En avant toute pour l’abondance financière !!

Continue reading Abondance financière d’ici un an, et publier ici l’avancée de ce défi, voilà mon projet fou

Primary Sidebar

Secondary Sidebar